Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 12:39

mere---Berck---blog.JPG

Capture d'écran BFMTV

On a tous été profondément marqués par la tragédie de la fillette noyée par sa mère à Berck. Si des psychiatres interrogés par des journalistes semblent privilégier une pathologie mentale (profonde dépression...) il n’en reste pas moins vrai que l’isolement de cette jeune femme a été relevé à plusieurs reprises.

Oui, l’isolement est une question qui se pose à nos sociétés modernes où chacun vit pour soi, ignorant souvent les autres. Et les conséquences de cette solitude sont bien souvent dramatiques ! Combien de gens malheureux, de suicides ?  

Les raisons de cet isolement sont diverses et ont été parfaitement repérées à travers plusieurs études http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/ip931.pdf. Evidemment, on pense d’abord aux personnes âgées, les plus touchées par ce phénomène, ainsi que les catégories sociales modestes, ainsi définies par l’étude de l’INSEE. Oui, la pauvreté isole, l’absence de travail brise tout lien social...

Mais l’isolement peut frapper à n’importe quel moment et chez n’importe qui. Car beaucoup de situations isolent et conduisent aux mêmes douleurs.

Il y a la maladie et le cercle d’amis qui se restreint d’un seul coup. L’annonce d’une maladie grave fait l’effet d’une bombe dans l’entourage du malade. La peur est un élément qui fait prendre des distances, on ne veut pas vivre la maladie par procuration. Il y a la maladresse, comment réconforter sans commettre d’impair ? Alors, plutôt que d’affronter ces dilemmes, les gens s’écartent doucement, mais sûrement...

Un divorce, un veuvage sont aussi des causes d’isolement. Des amis en couple ont souvent du mal à continuer une amitié en solo. Rien à faire, c’est compliqué, beaucoup ont a du mal à inviter la femme seule (ou l’homme) sans se sentir coupables d’être en couple, ou raison moins avouable, se sentir de trop dans une conversation... Alors, c’est la fuite en avant, on espace les appels, les visites... Et au bout du compte, la personne seule se retrouve encore plus seule...

Et puis, certains sont isolés sans l’être pourtant, en apparence. Cela peut arriver à ces jeunes célibataires qui donnent tout à une profession, font des heures épouvantables pour prouver leurs capacités professionnelles. Ils ont bien quelques amis ici ou là qu’ils rencontrent lors de soirées organisées. Parfois, comble d’ironie, ils sont enviés par leurs collègues ou leurs relations parce qu’ils sont brillants, savent donner le change ; on a l’impression qu’ils sont heureux de vivre. Mais fausse impression ! Ils se retrouvent des soirées, des week-ends seuls, terriblement seuls, à errer comme des âmes en peine, à ruminer cette solitude insupportable...

L’argent, la notoriété isolent aussi bon nombre de ceux qui pourtant sont des privilégiés. Oui, pas facile d’accorder sa confiance quand on a de l’argent ou quand on est connu. Ah, il y a des amis mais le sont-ils vraiment ? Souvent, ce sont des amitiés superficielles, loin de ce que l’on peut attendre d’un véritable ami, un confident... Combien d’artistes se sont plaints de cet isolement aux premiers rangs desquels, il y eut Dalida dont son frère disait qu’elle était terriblement seule... Mais bien d’autres sont confrontés à cet isolement après que les feux des projecteurs se sont éteints !

Oui, l’isolement touche bon nombre de personnes et pour y répondre, beaucoup d’associations font un travail magnifique.

Mais parfois, il ne suffit pas de grand-chose pour casser cet isolement : le sourire et quelques paroles d’un voisin à une personne âgée qu’il voit tous les jours mais que d’ordinaire il ne voit pas. Nous tous, conscients de ce phénomène, allant vers un ami malade ou qui a perdu son emploi, vers un ou une collègue de travail qui semble ne pas aller très bien, cette amie qui vient de divorcer ou de perdre son mari et qui fait comme si tout allait bien alors qu’en réalité, elle vit un enfer...

Si cette femme accusée d’assassinat sur sa petite fille avait rencontré sur son chemin quelqu’un qui lui tende la main, qui sente sa détresse et l’empêche de commettre l’irréparable ?

 

Notre société s’est individualisée sans même que l’on en ait pris conscience, mais rien n’est impossible si l’on a envie de changer nos attitudes. Encore faut-il qu’on le veuille ? 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Société
commenter cet article

commentaires