Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 12:14

boeing-777----blog.png

Capture d'écran Euronews

Et si l’on ne retrouvait jamais le Boeing 777 de la Malaysia Airlines ? Si le mystère restait entier ? Que l’on ne sache jamais ce qui s’est passé à bord de cet avion, s’il a été détourné ou pas, que l’on ne retrouve ni débris ni les boites noires essentielles pour expliquer le pourquoi du comment…

Cette question a été posée sur le plateau de C dans l’Air, par la Directrice du Musée de l’Air et de l’Espace, Catherine Maunoury : «Il y a eu une évolution dans l’appréciation du risque et des renseignements que l’on a l’habitude d’avoir dans l’aviation et dans notre siècle …on ne supporte pas de se rendre compte qu’on ne sait pas… on est dans le virtuel… c’est difficile à supporter dans notre époque … »

Oui, la technologie a envahi notre espace et nos esprits, on ne peut plus s’en passer et on lui demande tout, voire l’impossible !

Et c’est normal puisque les limites sont repoussées sans cesse…

Dans tous les domaines, les progrès ont été gigantesques, fulgurants et continuent à l’être ; télécommunications, médecine, transports, énergies…

Plus la science progresse, plus on refuse le hasard, l’inexplicable. On veut savoir, on doit tout savoir. On ne peut pas imaginer qu’une disparition telle que celle du vol MH 370, reste un mystère. Bien évidemment, cet engin ne s’est pas volatilisé, évanoui dans les airs, ou avalé par une faille spatio-temporelle, une des théories les plus délirantes. Cet avion est quelque part, au fond de l’océan gardant pour le moment ou pour toujours son secret… Du reste, on échafaude bien des scénarios et peut-être que la réalité est plus simple ; un banal accident, un mauvais concours de circonstances ?

Ne demande-t-on pas trop à la science ?

Il y a des attentes que la science ne peut pas satisfaire, peut-être le pourra-t-elle un jour ?Elle s’autorisetoutes les audaces que seule la loi ou la morale peut contenir, la bioéthique étant le plus bel exemple.

Parce que des savants fous existent et sont prêts à pousser les frontières au-delà de l’acceptable, de la légalité pour une gloire personnelle, au nom du profit ou tout simplement pour la Science érigée en un Dieu tout-puissant !

De plus en plus, on exige de la science qu’elle aille au-delà de ses possibilités ! En médecine, on ne comprend pas que des maladies telles que le cancer ou le Sida ne soient plus qu’un lointain et horrible souvenir. Même si les progrès sont notables, on ne se satisfait pas d’une telle mortalité…

En matière de météorologie, on veut des prévisions qui touchent au démoniaque ! Il faut du précis, pas de l’approximatif ! Des tempêtes évaluées à leur juste valeur, une pluviométrie mesurée au millimètre près, aucune surprise avec les inondations, pas de coup de vent scélérat et destructeur… Non, on ne veut pas laisser la nature se déchaîner sans signalement et finalement sans maîtrise.

Oui, on aimerait tout prévoir, tout maîtriser, et soyons fous, pourquoi pas changer le cours des choses…

 

Mais, en attendant, ne dit-on pas qu’à l’impossible, nul n’est tenu ? 

Partager cet article

Repost 0
Published by magtuttifrutti - dans Société
commenter cet article

commentaires