Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 15:36

muguet blogSur le plan climatique, le printemps peine à s’installer, les températures sont encore fraîches et le soleil tarde à s’imposer.

 Le moral des Français est en harmonie avec les rigueurs du temps, proche du zéro ! Il faut dire que les derniers mois n’ont pas été éclatants, un brouillard à couper au couteau est tombé sur le pays.

 Sur le plan économique, le chômage n’en finit pas de battre des records, la dette s’alourdit malgré des efforts pour la contenir, le pouvoir d’achat plonge et les réformes qui se profilent, notamment sur le régime des retraites, n’annoncent rien de bon.Pour beaucoup, le chômage c’est maintenant et pour tous, une amélioration de la situation n’est pas pour demain...

 D’où une nouvelle chute de popularité du Président de la République et du Premier ministre qui viennent encore de perdre 6 points. Malgré l’opération de transparence, l’affaire Cahuzac arrive au plus mauvais moment, rendant les citoyens méfiants envers la classe politique.

 Aujourd’hui, se déroule sous haute tension une énième manifestation contre le Mariage pour tous, et chacun craint les affrontements qui peuvent avoir lieu. Et le mouvement ne semble pas faiblir malgré la détermination de la majorité à faire voter le texte dans les plus brefs délais.

 Mais l’interrogation demeure sur les manifestations du 1er mai. Les autorités craignent des débordements car la contestation sociale est de plus en plus difficile à contenir. La société est traversée par un courant de révolte, une révolte contre tout et n’importe quoi. Une étincelle suffirait à embraser une population qui doute de ses gouvernants et d’elle-même.

 Pourtant à y regarder de près, la situation n’est pas catastrophique, loin de ce que vivent les Grecs et les Espagnols. Mais l’incertitude quant à l’avenir du pays est telle que pour beaucoup, la France est au plus mal...

 Aussi, pour certains, un coup de balai est la solution : faire table rase et peu importe les conséquences. D’autres sont dans l’angoisse de ce qui pourrait leur arriver, ils sont comme tétanisés. Du coup, l’absence de confiance bloque l’économie et c’est le cercle vicieux : moins il y a de confiance et de consommation, moins les entreprises font d’investissements. Alors le chômage s’accroit et les rentrées fiscales diminuent. Et au bout du compte, une dette qui s’alourdit, à devenir insupportable.

 Le mois de mai sera donc le mois de tous les dangers pour la France. La contestation sera-t-elle aussi importante qu’on le dit ? Chacun saura-t-il faire preuve de sagesse malgré les difficultés présentes et à venir ? Ou alors une grande explosion sociale va-t-elle tout submerger ?

 A chacun d’y répondre... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Politique
commenter cet article

commentaires