Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 10:30

carte elec011

On pourrait choisir d’autres qualificatifs pour désigner ce qui s’est passé au premier tour des élections municipales : raclée, gifle, désaveu, colère, déception, désintérêt, sanction…

Oui les électeurs ont exprimé de manière globale tout ce qu’ils montrent depuis des mois dans les sondages, sur les forums, sur les réseaux sociaux ; un grand ras-le bol !

L’abstention importante (38,6%) est aussi un signe inquiétant ; des citoyens qui ne croient plus en rien, qui sont résignés, écœurés…

Ce qu’il y a d’étrange, si l’on en croit les observateurs politiques, c’est qu’au plus haut niveau de l’Etat, on pensait pouvoir « enjamber » cette élection ou sauver les meubles… On peut s’étonner de cette naïveté, d’un optimisme qui pourrait passer pour de l’irresponsabilité…

Et de reprocher aux sondeurs de n’avoir pas vu arriver certains résultats, comme à Marseille, Paris… Mais tout comme en 2002, les sondés n’ont-ils pas voulu,  de manière « malicieuse », réserver une surprise dans les urnes ?

Oui, les élections municipales ont servi de défouloir ! Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir tenté d’en faire une élection purement locale, ce qui de manière objective aurait dû prévaloir. Les maires qui ont donné satisfaction à la tête de leur ville devraient tirer les marrons du feu, et ce n’est que justice…

Et il y a des symboles ; Hénin-Beaumont qui tombe dans l’escarcelle du Front National, des triangulaires avec le parti de Marine le Pen en tête dans quelques communes, Anne Hidalgo (PS) qui a été légèrement devancée par sa rivale Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP), Patrick Menucci qui se retrouve lui en 3ème position , une ville comme Niort qui vient de basculer à droite après 60 ans d’un ancrage à gauche…

Oui, ces symboles resteront longtemps dans les esprits, des victoires pour les uns et des défaites cuisantes pour les autres…

Il y aura un second tour pour confirmer ou infirmer la tendance…

La question même du front républicain semble un piège pour les partis qui se disent « démocratiques » ! Déjà, il parait inefficace et confirmerait une collusion dénoncée par le FN. Parce que si le Front National n’a rien à faire dans la sphère républicaine, jugé trop dangereux, pourquoi n’est-il pas interdit ? Les électeurs ne peuvent comprendre ce double langage ; il serait un  méchant loup mais pour des raisons obscures, on le laisserait errer dans les bois pour dévorer les petits chaperons rouges ! A force de l’avoir agité comme un épouvantail à tout bout de champ, des citoyens ont fini par en faire un arbitre et le recours à toutes les errances et autres échecs des partis installés. On peut le déplorer, mais les responsabilités de cette montée sont à partager…  

Et ce parti qui va prendre certainement les rênes de villes, pour la plupart en grandes difficultés, devra montrer ses compétences, ce sera l’épreuve du feu. A entendre cette électrice à Hénin-Beaumont qui disait que la victoire de Steeve Briois (FN) était, après la naissance de sa fille, le plus beau jour de sa vie, que d’espoirs placés en cet homme ? C’est une lourde responsabilité à endosser pour être digne de cette confiance. Que se passera-t-il s’il y a échec ? Une plus grande désespérance pourrait bien conduire à des mouvements de violence incontrôlés parce que tout aura été essayé ! Cela devrait donner à réfléchir à tous les politiques…

Comme le signalait ce jour, le sénateur Jean-Pierre Raffarin sur le plateau d’I-télé, «c’est un vote de déception… c’est un vote de colère dans un certain nombre de villes… si le gouvernement est sourd à ce message, il y aura dimanche prochain une seconde couche… ». Et de reprendre sur le fond « On a l’impression que la gauche ne prend pas vraiment en compte la crise économique à sa juste dimension, on voit le chômage sans cesse augmenter… on a le sentiment qu’il y a une sorte de scène politique où l’on s’occupe de l’accessoire et on ne pense pas à l’essentiel.. »

La France souffre et pour le moment, pas de solutions !

Aux dirigeants d’en prendre conscience, une conscience aigüe et des résultats, rien que des résultats… 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Politique
commenter cet article

commentaires