Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 10:56

Pollution---Blog.jpg

Capture d'écran BFM TV

Ah, on croirait que l’on découvre une nouvelle fois que l’air des villes est pollué !

Pourtant, combien de rapports sur la question de la qualité de l’air, combien de cris d’alarme sur ce fléau des particules fines et autres polluants (dioxyde d'azote, monoxyde de carbone et ozone) ? Cet air vicié qui est dangereux pour les plus fragiles mais qui finit par être néfaste pour toute la population. Avec, à la clé, des  maladies des voies respiratoires…

Parce que la météo est clémente, on serait presque à le regretter, la pollution de l’air a dépassé son seuil d’alerte et ce, depuis plusieurs jours consécutifs. Les messages  de prévention se multiplient et sera appliquée, à Paris et dans 22 communes de la petite couronne, la circulation alternée. La mesure débutera le lundi 17 mars à compter de 5h 30 et durera jusqu’à minuit avec possibilité de reconduction.

Pourront circuler les véhicules légers à pot catalysé dont le chiffre de la plaque d’immatriculation se termine par un nombre impair. Et par conséquent, tous les autres véhicules ne pourront pas rouler, sous peine d’une contravention et de l’immobilisation du véhicule.

Déjà, on imagine d’ici les difficultés pour intercepter les véhicules qui seront en infraction, et plus dure sera la tâche si les conducteurs font fi de l’interdiction. Parce que certains penseront passer inaperçus et d’autres n’auront peut-être pas le choix ; des transports en commun trop éloignés, des familles avec de jeunes enfants et tout le matériel de puériculture à traîner, un rendez-vous urgent, un imprévu… On connait la poisse qui vient mettre un grain de sable dans le dispositif !

Et puis, la liste des dérogations est longue comme le bras. 

 file:///C:/Users/phil/Downloads/derogation.pdf Du reste, ceux qui circulent le plus (les commerciaux, camionnettes (VUL)…) ou qui polluent le plus (les camions de livraison…) échappent à la contrainte. Pas belle la vie ?

Signalons que ceux qui ont la bonne idée de pratiquer le covoiturage (minimum de trois personnes) pourront circuler sereinement et pour les autres, n’est-ce pas le bon moment pour s’y mettre ? Il est temps d’appeler les collègues et toutes les relations qui pourraient faire le trajet dans le même véhicule. Seul bémol ; si vous êtes trois, ne surtout pas larguer un compagnon de route avant la destination !

Cette mesure qui est faite dans l’urgence risque de mettre la région parisienne sens dessus dessous ! On peut imaginer des retards au travail, des absences faute de solution, des transports en commun bondés, des conducteurs en infraction, des excès de vitesse pour ne pas exposer sa plaque paire ! En résumé, une belle pagaille…

Côté politique, cela ne va pas faire remonter la cote de popularité des dirigeants et surtout des écologistes qui s’invitent comme les trouble-fête ! Encore de l’écologie punitive vont regretter certains…

Et tout cela parce que, comme toujours, on recule à prendre les bonnes mesures, à travailler la question en profondeur. Oui, le parc automobile diesel est important, trop important… Des transports en commun qui présentent beaucoup d’insuffisances ; trop de retards, des dysfonctionnements, des lignes saturées, une carence de dessertes au-delà du boulevard périphérique…  

 

Pourtant il y a urgence, la France étouffe !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by magtuttifrutti - dans Société
commenter cet article

commentaires

auto-ecole 24/08/2014 12:54

il faudrait d'avantages faire le covoiturage, ça limite beaucoup de choses et ça reste bénéfique

Olivier 24/03/2014 13:23

Sympa votre blog, je vous ai trouvé sur france info...
Je vais vous lire maintenant... Et peut-être commenter bientôt...
Merci
Olivier

magtuttifrutti 24/03/2014 16:34



Bonne lecture et nous attendons vos commentaires


Ambroisine



le zgeg 16/03/2014 21:51

Bonsoir,

Les pouvoirs publics ont fait ce qu'ils avaient à faire dans les années 70 : succomber aux lobbys pétroliers et promouvoir le diesel à tour de bras.
Aujourd'hui meme si le carburant diesel est légerment moins cher que l'essence au litre, rouler au diesel coute plus cher à puissance équivalente pour un citadin.
Seulement des études datant d'il y a quelques années montrent qu'il est difficile de faire machine arrière tellement le pays est au bord de l'implosion.
Résultat, on croupi dans les particules fines à cause de non décision comme ont pu le faire nos voisins.

Imaginez l'impact social d'interdire le diesel à Paris...pourtant ça reste la seule solution à l'ozone et aux particules.

Ambroisine 17/03/2014 08:26



Merci pour votre commentaire et vous avez raison, il est économiquement et politiquement difficile de faire une croix sur le diesel. Cela mettra du temps, trop certainement...