Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 11:51

conference-presse---blog.JPG

Capture d'écran TF1

Ne restera-t-il pas aussi de la conférence de presse du Président de la République de ce mardi 14 janvier un sentiment de trahison de la part de ses électeurs ?

On peut le penser quand on voit les premières réactions ici ou là, de syndicalistes, du Front de gauche... Sans que le Président affiche comme hier son statut de social-démocrate, l’impopularité depuis l’élection reflétait déjà la déception, comme si le compte n’y était pas.

Alors, oui, certains disent que le Président a toujours affiché cette étiquette, bien avant sa présentation à l’élection présidentielle et que finalement, c’est normal qu’il y arrive.

Oui, les circonstances exceptionnelles, avoir ce qu’on appelle le dos au mur, peuvent aussi expliquer cette nouvelle orientation, ce virage, cette accélération. Tout cela bien éloigné des discours de campagne.

Oui, les électeurs sont naïfs de croire que les promesses d’une campagne peuvent être toutes réalisées ! On vous dira qu’il faut s’adapter à la réalité, que l’on peut changer en cours de route ou revenir en arrière. http://www.magtuttifrutti.com/article-politique-et-naivete-des-electeurs-117626749.html

Mais le souci c’est que précisément, tous les politiques trahissent leurs électeurs une fois au pouvoir. Et c’est peut-être là que cela ne va pas ou ne va plus. Certes, on peut dire que la vérité n’est pas vendeuse, que si le candidat François Hollande avait annoncé ce qu’il s’apprête à faire à présent, il ne serait peut-être pas aujourd’hui le Président de la République ! http://www.magtuttifrutti.com/article-la-parole-politique-toute-la-verite-rien-que-la-verite-113548454.html

Sauf qu’il ne faut pas s’étonner que les électeurs que nous sommes tous risquent de ne plus pardonner tous ces écarts, ces trahisons, ces revirements, ces changements de ligne... C’est la longue série des tromperies que les politiques vont finir par payer le prix fort : la réduction de la fracture sociale de M. Jacques Chirac qui n’a jamais eu lieu mais qui faisait bien en slogan de campagne...

On dit que la parole publique est décrédibilisée, que l’on ne fait plus confiance aux politiques, il n’y a plus guère que le Maire qui a grâce aux yeux des citoyens ! Les résultats du baromètre de confiance CEVIPOF sont révélateurs du climat actuel mais pas si étonnants ! Cela fait bien des années que la situation se dégrade, que le pessimisme grandit, que la méfiance explose... http://www.cevipof.com/fr/le-barometre-de-la-confiance-politique-du-cevipof/les-resultats-vague-5-janvier-2014/

Si les politiques ne sont pas responsables de tous les maux de notre Pays, ce serait trop simple, ils contribuent grandement à cet affaiblissement du pouvoir, à cette suspicion généralisée.

C’est le sens de l’essai du sociologue Roland Cayrol « Tenez enfin vos promesses » paru aux éditions Fayard en janvier 2012.

 

Parce que l’abstention ne fait que progresser, parce que les partis populistes prennent une importance de plus en plus grande, parce que le dégoût de certains pour la politique est d’un tel niveau, parce que la révolte gronde ici ou là, les politiques, plus que jamais, se doivent d’être le plus clair, le plus précis, le plus respectueux possible de la parole donnée... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Politique
commenter cet article

commentaires