Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 06:00

carte elec011

Aujourd’hui, deuxième tour des municipales dans 6455 communes, dont 1777 communes de plus de 1000 habitants. A noter tout de même que 30 136 communes ont élu leur maire dès le premier tour.

Quels seront les résultats au soir de ce dimanche 30 mars 2014 ? A quel niveau se situera cette fois l’abstention ? Y-aura-t-il confirmation du premier tour avec une vague bleue, un FN qui perce et qui transperce, un PS laminé ?

Autant de questions que doivent se poser à la fois les leaders des partis concernés et les dirigeants actuels, lesquels n’auraient pas vu venir la première claque. Là, ils sont dans l’attente fébrile d’un ressaisissement des électeurs, ceux qui se sont abstenus pour envoyer un message fort mais un seul. Ainsi, pas de panique à bord et les meubles seront sauvés. Ou alors, une nouvelle mise en garde de la part des électeurs qui n’auront pas été convaincus par la campagne de l’entre-deux tours.

Le message aura-t-il été suffisamment clair et apaisant pour que ceux qui se sont détournés des urnes reviennent dare-dare pour sauver ce qui peut l’être ? Ou la colère aura encore grandi, poussée par des chiffres du chômage encore calamiteux où il n’y a pas d’inversion de la courbe, même pas l’ombre d’une stabilisation de la hausse… Et puis quelques petits arrangements entre amis d’un jour, histoire de ne pas perdre les privilèges, ont pu indisposer des citoyens qui ont déjà la nausée de la politique…  

Parce que du résultat de ces élections dépend le remaniement. On parle ici d’un agenda non encore fixé du Chef de l’Etat, là de rumeurs fondées ou infondées, on testerait la popularité de l’un ou de l’autre…

Et le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, peut-il encore sauver son poste si d’aventure la défaite était moins cuisante qu’elle ne s’annonce ?

Oui, en ce jour, tout est encore possible, rien ne semble arrêté, rien n’est encore tranché. Enfin, si l’on en croit les indiscrétions des proches du Chef de l’Etat relayées par les médias…

Et de faire monter la pression ! Chacun de faire des pronostics, de donner un avis sur tel ou telle ; pourquoi pas un technocrate, le Ministre le plus populaire, un vieux sage…

On pourrait presque lancer le concours du meilleur candidat à Matignon !

Mais tout cela c’est de la forme ; certes, la vitrine doit être la plus séduisante possible, tout couac doit être banni, plus aucun parasitage dans la communication. .

Parce que le fond est toujours le même ; réduire les déficits avec un rendez-vous crucial à Bruxelles, remettre le pays dans la compétitivité mondiale, réformer en profondeur le fonctionnement de l’Etat et des collectivités territoriales !

 

Changer une équipe pour faire un coup de communication ne servira à rien. Pis, cela pourrait vite passer pour une nouvelle diversion…

Partager cet article

Repost 0
Published by magtuttifrutti - dans Politique
commenter cet article

commentaires