Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 18:45

Croix verte

A chaque alerte médicale, on oscille entre soulagement et panique. Les avertissements se succèdent, le Diane 35 est en ce moment sur la sellette, et nous voici encore une fois un peu plus dans une situation d’insécurité médicamenteuse !

On peut toujours se réjouir que le système de pharmacovigilance soit de plus en plus efficace mais aussi s’inquiéter de voir des médicaments lancés sur le marché sans assez de précautions, et pas suffisamment réévalués. Du reste, le livre des professeurs Bernard Debré et Philippe Even est édifiant sur le sujet : 50% de médicaments inefficaces, 20% de mal tolérés et 5% potentiellement dangereux… De quoi renforcer notre suspicion, s’il en était besoin !

Pourtant, on a tous eu l’occasion de lire les notices d’emploi de nos médicaments et à la vue des effets secondaires, souvent effrayants, grande est la tentation de balancer le traitement à la poubelle. Alors, on fait confiance à notre médecin, mais pour combien de temps, tant la psychose monte parmi les patients ?

C’est une banalité de dire que le médicament est fait pour soigner et qu’il sauve des vies tous les jours, contribue à la longévité exceptionnelle des dernières années, met en échec la mortalité infantile… Bref, tout ce qui a fait le succès du Dieu médicament et c’est peut-être là l’erreur. On a fini par oublier que l’on prenait un risque aussi à ingurgiter un cachet ou un sirop… Pourtant, on ne se pose pas la question en prenant la voiture ou en marchant dans la rue ; un accident est toujours possible.

A l’inverse, ne sommes-nous pas dépités lorsque le médecin que nous consultons pour un rhume ou un mal de gorge, ne nous prescrit qu’une boite de paracétamol, et encore parce qu’on ne veut pas repartir sans rien ? Le diagnostic choc : un virus, donc pas grand-chose à faire, sauf à patienter une bonne semaine avec le stock de mouchoirs ! Depuis, le slogan « les antibiotiques, c’est pas automatique » et le déremboursement de bon nombre de médicaments dits de confort, les ordonnances se sont réduites à peau de chagrin pour les pathologies légères. Mais, on peut tout de même se consoler ; la visite médicale n’aura pas été inutile, elle aura écarté une angine infectieuse, otite ou bronchite nécessitant, pour le coup, un traitement de cheval !

On sait aussi qu’un traitement antibiotique doit être suivi jusqu’au bout, au risque de créer des résistances, mais qui ne l’a pas fait ?

L’automédication peut être aussi dangereuse. Combien sommes-nous à avoir conseillé le médicament miracle qui nous a tant aidés ? Les forums médicaux sont remplis de conseils thérapeutiques. Sauf que ce qui convient à l’un peut être dangereux pour un autre. Et surtout, des symptômes apparemment similaires n’ont pas forcément pour cause la même pathologie et là, le médicament peut s’avérer dangereux. Évidemment, si c’est pour recommander de la tisane de thym ou un cataplasme d’argile verte, on fait courir un risque moindre, encore que ?

Mais le plus grave dans tout cela, c’est le détournement du médicament de son but initial. Alors, là, on entre dans l’univers des apprentis sorciers ! Comment s’étonner qu’un médicament, tel le Médiator, qui devrait être prescrit normalement aux personnes diabétiques en surpoids, se soit retrouvé entre les mains de 2 millions de personnes non diabétiques, mais en surpoids ! Idem pour le Diane 35 qui était initialement prévu pour soigner l’acné, a fini par être utilisé comme contraceptif pour plus de 300 000 utilisatrices…

Il en est de même de toutes les interactions médicamenteuses qui pourraient être évitées. Les personnes âgées, grands consommatrices de médicaments, sont les plus touchées et elles sont nombreuses à fréquenter les urgences pour cette raison...

Aussi, en dépit des multiples scandales et accidents, ne jetons pas l’anathème sur les médicaments, à l’image de certaines sectes qui refusent tout traitement avec les ravages que l’on connait ; qu’ils restent les anges gardiens de notre santé…  

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Société
commenter cet article

commentaires