Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 16:24

Il s’en est fallu de peu pour que la nuit dernière nous assistions à une bagarre dans l’enceinte de l’Assemblée Nationale ! Il fut des temps où la pratique de l’invective était chose courante, les IIIème et IVème Républiques en sont de bons exemples. Il est des Pays où les débats virent au combat de boxe, ce fut le cas récemment en UKRAINE.

 On pensait la France loin de ces débordements, le style étant devenu au fil du temps de plus en plus policé si l’on excepte ici ou là, quelques dérapages, sans gravité. Là, on a senti une violence inhabituelle, celle qui ressort des manifestations des dernières semaines...

 Alors que s’est-il-passé pour que l’on en arrive à ces excès ?

 On peut se demander si le débat sur le mariage pour tous n’est-il pas arrivé trop tôt ou trop tard ?

 Une erreur d’appréciation n’aurait-elle pas été commise sur la portée du texte ?  Ce que la majorité avait pensé être une avancée sociétale, un accès à l’égalité des droits pour les couples homosexuels, a finalement été considérée comme un changement de civilisation. Du simple progrès, comme il semble l’avoir été dans la majeure partie des pays qui ont déjà adopté ledit mariage pour tous, on est passé en France dans un grand bouleversement de la société, voire un cataclysme.

 Si ce projet avait été mené dès la fin des élections présidentielles, peut-être que les choses auraient été différentes, moins conflictuelles. Et là, on ne le saura jamais. En revanche, à présent, les citoyens sont entièrement tournés vers la crise et rien que vers le chômage et le pouvoir d’achat. Alors, tout le reste est sans grande importance. Du reste, beaucoup de voix s’élèvent pour dire : « Quand va-t-on passer à d’autres sujets plus sérieux ? »  Il est vrai que dans un contexte de plein emploi, les pour et les contre du mariage pour tous auraient fait entendre leurs voix d’une façon plus équilibrée... Enfin, on préfère le penser...

 Ainsi, les opposants au mariage pour tous se sont radicalisés. Ils prétendent que le débat a été galvaudé, que leur parole n’a pas été entendue et suivie. Pourtant, il semble que le débat ait eu lieu, à l’intérieur et à l’extérieur de l’Hémicycle, que les craintes des uns et les interrogations des autres ont eu un écho. Du reste, la discussion sur la PMA a été reportée et la GPA a été exclue. Pourtant les opposants poursuivent leur lutte pour obtenir le retrait du texte. Rien n’y fait et l’accélération du calendrier parlementaire a mis le feu aux poudres.

 Là-dessus, des groupuscules extrémistes profitent de l’occasion qui leur est offerte pour s’afficher sur l’espace public !

 L’impression est de plus en plus forte que cette opposition au mariage pour tous cristallise toutes les frustrations et autres rancœurs d’une partie de la société. Et pour certains, loin est la sincérité de leurs convictions.... Tout n’est que prétexte pour donner libre cours à une colère plus générale.

 La violence, si elle séduit certains, n’a jamais été une solution et que se passera-t-il s’il y a demain des blessés, des morts ? Déjà, des actes homophobes se multiplient...

 D’un débat houleux, de plus en plus indigne, allons-nous pour un sujet sociétal déboucher sur une Révolution ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Société
commenter cet article

commentaires