Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 11:09

Aussi traditionnelles que la dinde aux marrons à Noël ou les chocolats à Pâques, les bonnes résolutions annoncent le Premier janvier. C'est généralement le moment de faire le bilan de l'année qui s'achève et de faire peau neuve pour celle qui s'annonce.

On ne connait pas vraiment les origines de cette drôle de coutume. Certains pensent qu'elle remonterait aux Babyloniens et sonnait plus comme une promesse de rendre les outils agricoles empruntés. Ou à une pratique juive qui consistait à méditer sur ses fautes passées pour ne pas les réitérer. Toujours est-il que des milliers d'années plus tard, même si l'objet de la bonne résolution a quelque peu évolué avec son époque, elle est toujours là.

Entre deux coupes de champagne et juste avant les douze coups de minuit, il est donc de bon ton de revenir sur la personne que l'on est. Et comme nul n'est parfait, d'imaginer un avenir radieux où tous nos vices et nos défauts n'existeraient plus. Mais en réalité, qui a déjà tenu UNE seule de ses résolutions, à part celle de ne plus jamais en prendre? Alors oui, il se peut que l'on tienne une semaine, voire même un mois, dans sa nouvelle ligne de conduite, mais après le naturel revient toujours au galop.

Je m'étonnais toujours de voir à ma salle de sport à quel point nous étions tous si prévisibles. Les premières semaines de janvier, cette dernière était pleine à craquer de tous ceux qui (moi la première) s'étaient fait la promesse d'avoir la carrure de Schwarzenegger au temps de Terminator ou le physique de Marion Cotillard qui, même deux semaines après son accouchement, affichait une silhouette de top model. Oui la vie est injuste mais il est préférable de se rappeler qu'acteurs et mannequins ont pour fonds de commerce premier, leur corps et qu'ils ont l'argent et le temps pour s'en occuper. Comment rivaliser? Et surtout à quoi bon?

Mais pour revenir aux bonnes résolutions consolez-vous: plus de 70% de ceux qui en prendront cette année ne les tiendont pas. Et ceux qui les honoreront n'avaient en réalité besoin que de la date symbolique du 1er janvier pour sauter le pas. Car en réalité on peut décider à n'importe quel moment de l'année de s'améliorer...

 


Et pour les puristes de la bonne résolution en manque d'inspiration, en voici une petite liste non exhaustive, classée par thèmes :


- En première position, on retrouve les classiques "résolutions-santé": arrêter de fumer, boire moins d'alcool, manger sainement, faire du sport et perdre du poids

- En seconde position, les "bonnes résolutions financières": économiser de l'argent, payer ses dettes, dépenser moins en vêtements

- Arrêter de prendre des résolutions (puisqu'au final, on ne les tiendra pas)

- Trouver un nouveau job (même si en période de crise, cette dernière risque de se raréfier) ou trouver tout simplement un boulot (même si en période de crise, c'est plus facile à dire qu'à faire)

- Les "résolutions sociales": aider son prochain, adhérer à une association, donner de l'argent à une oeuvre de charité, être plus présent pour sa famille...

- Les "résolutions vertes": faire enfin le tri sélectif, ne plus prendre de bain, acheter plus de bio, réduire ses déchets...

- Les "résolutions pour une vie plus cool": éviter le stress, arrêter de s'énerver et de se mettre en colère pour tout et n'importe quoi, ne plus s'exciter au volant, rester zen même dans le métro à l'heure de pointe...

- Les "résolutions moins sérieues": prendre des cours de mandarin, sauter en parachute ou à l'élastique, apprendre à jouer de la batterie (ou du triangle si je suis trop mauvais(e) en batterie), adopter un cactus, s'offrir l'intégrale de la série MacGyver, lire plus d'une page par jour...

 

A l'année prochaine...

  

Partager cet article

Repost 0
Published by LanA - dans Société
commenter cet article

commentaires