Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 10:21

fraternite-blog.jpg

OUi, les mots peuvent être lourds de sens, insupportables et condamnables. La liste est longue de ceux qui sont employés soit sous le coup de la colère comme ce député-maire de Cholet à l'encontre des gens du voyage ou à dessein politique, histoire d'agiter les esprits et faire monter les haines et les peurs, tels les propos de Jean-Marie Le Pen sur les Roms à Nice. 

OUi, les mots peuvent blesser des communautés entières, celle des gens du voyage, des musulmans trop souvent assimilés à des islamistes, des Roms... Et les peurs de part et d'autre se lèvent comme le vent sur le sable, d'abord par petites rafales puis par de grosses bourrasques pour en arriver à éparpiller les grains dans tous les esprits. Ces grains de sable finiront par faire des dunes infranchissables. C'est la haine qui se transforme en cette muraille de haine, et cette haine est capable de tout, surtout du pire...

Mais quand on dit cela, on n'apaise pas les esprits échauffés, bien au contraire... Les discours anti-racistes sont devenus la machine à faire encore plus de racistes. Il n'y a qu'à lire les nombreux commentaires pour se faire une idée du degré d'intolérance jamais atteint ici et là, car l'Europe semble être touchée par ce qu'on nomme 'les populismes', terme plus acceptable sur le plan linguistique.  

Non, il ne faut pas céder à cette dérive des mots qui met à mal notre vivre ensemble qui ne ressemblera plus à rien si l'on n'y prend pas garde. 

En revanche, et toute la question est là, les dirigeants ne doivent pas se contenter de mots apaisants, ceux qui irritent, voire nourrissent le rejet. Car combien se disent "ils parlent pour nous endormir, mais ils se foutent de ce que nous vivons au quotidien !" ? De plus en plus de personnes sont convaincues de l'impuissance voulue ou contrainte des dirigeants. La confiance a disparu des écrans radar pour résoudre les problèmes qui les préoccupent en matière de délinquance... 

Regarder les problèmes en face et les traiter avec fermeté, est la seule voie possible. C'est l'action - faire respecter la loi, faire respecter la laicité sans avoir peur de déplaire - elle seule fera retomber les tensions. Cela prendra du temps et demandera plus de courage qu'il n'en est pour le moment déployé, mais reculer, c'est se condamner à faire exploser les bases de notre société, celles que nous avons mis tant de siècles à construire. 

Oui, c'est possible et il faut y croire car les mots ne sont pour le moment que des mots. Mais ces mots peuvent devenir des actes violents, un torrent de haine que rien ni personne ne pourra arrêter... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Société
commenter cet article

commentaires