Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 09:03

Rire d'autrui, n'est-ce pas l'une des activités les plus vieilles au monde ? Nous moquer du malheur des autres et de leur bêtise, nous faisons cela plus ou moins depuis la nuit des temps, ou du moins aussi loin que la mémoire de l'humanité puisse remonter. La télévision devenue un peu le miroir de notre société actuelle, on peut constater sans trop de mal que se payer la tête d'idiots est devenu un sport pratiqué à l'international et plus ou moins quotidiennement. C'est du rire simple, bon marché, sans prise de tête et puis ça rassure sur sa propre condition.

 La poule aux œufs d'or du moment ? Les téléréalités et leurs candidats hauts en couleur (ou en sottises). Il suffit de prendre des gens qui manient la langue de Molière de façon plus que douteuse, qui détournent les expressions françaises ("je suis sur la corde à linge" au lieu de la corde raide, "être pris pour un pamplemousse") et de les faire parler et à coup sûr, certaines phrases s'échappent pour faire le tour des réseaux sociaux, des journaux people et des plateaux télé pour devenir presque cultes. Un peu comme l'agaçant "non, mais Allô quoi" de Nabila. Et attention, à quiconque oserait utiliser cette phrase à des fins commerciales, puisqu'elle a été déposée à l'Institut national de la propriété intellectuelle...  Rien que cela. 

 Pour certaines émissions, se moquer de personnalités en carton pas très à l'aise avec la culture générale et la grammaire, est devenu presqu'une spécialité. Si, en prime, on peut confronter la malheureuse vedette à une personne un peu plus pointue intellectuellement (ce qui entre nous ne relève pas de l'exploit), c'est le pic d'audience en récompense. Certains candidats jouent avec cette image de l'imbécile heureux et acceptent de rentrer dans "l'arène" comme un moyen médiatique. Et cela peut devenir une véritable boucherie. Le combat inégal du pauvre taureau qui n'a aucune chance dans un combat truqué contre le torero. A peine exagéré...

 Alors oui, on a du mal à prendre ces vedettes éphémères en pitié. On a plutôt envie de les ridiculiser, mais certaines sont parfois victimes d'un système dont elles ne soupçonnent pas toujours la perversité. Le plus grave : il y a de plus en plus de candidats à l'humiliation. Un peu comme le prix à payer pour faire parler de soi. Certains sont prêts à tout pour un brin de notoriété.

 Les starlettes de la téléréalité sont un peu les idiots du village du Moyen-âge. Un vrai dîner de cons auquel participent des milliers de téléspectateurs. Mais bon, tant que tout le monde y trouve son compte...

Partager cet article

Repost 0
Published by LanA - dans Société
commenter cet article

commentaires

céline-aivitable 04/10/2013 10:02

triste monde , se rendre ridicule aux yeux du monde pour un instant de gloire, mais toute une vie de remord.

Attendez vous a lire dans les news ,bon nombre de suicide à venir.

magtuttifrutti 04/10/2013 20:06



Oui malheureusement il y a déjà de biens tristes exemples. Mais à vouloir construire sa gloire sur du vide on en vient à se perdre...