Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 10:43

    Sans-titre-copie-1.JPGOn avait beau être en pleine coupe du monde de rugby, le foot n'était jamais très loin. Le week-end du 7 octobre, les Bleus disputaient un match contre l'Albanie. Et moi je tentais de percer un mystère vieux comme le monde : qu'est ce qui rend les garçons accros à ce sport?

 

Dany et Nico, deux amis, s'étaient réunis pour 90 minutes de hurlements, d'adrénaline, de bière et de pizzas. Au bout de quelques minutes, j'avais déjà fait tous les commentaires dont seule une fille a le secret : pourquoi les footballeurs ne portent-ils pas leur célèbre marinière? A quoi servent les rayures vertes sur le terrain? ( ce à quoi les garçons m'ont répondu qu'il s'agissait simplement des marques laissées par la tondeuse à gazon)...

 

Les Bleus marquent un but, puis un second et un troisième devant des Albanais complètement dépités. Chaque nouveau point est accueilli par des cris de joie des garçons. Ils vilipendent les joueurs et se prennent pour leur entraîneur. Leur vie est arrêtée, suspendue au résultat final.

 

Pourtant si l'on en croit une étude récente (sondage BVA pour 20 minutes- le 9 septembre 2011), le foot, même s'il reste le sport le plus regardé, a perdu sa place de "plus populaire" au profit du rugby. Un désamour soudain qui pourrait refroidir nos deux compères qui déclarent à présent que les matchs des Bleus devraient être imposés à tous les Français.

 

Le match terminé, je pose la question qui me brûle les lèvres à Dany. Il tente une réponse : "C'est un jeu avec des règles super faciles: une boule de papier, deux chaussures pour délimiter le but et c'est bon". La simplicité du foot serait donc la recette de son succès. La FIFA (Fédération internationale de football association) a même calculé qu'une personne sur 25, taperait régulièrement dans un ballon rond, aux quatre coins du globe.

 

Dany ajoute "que tu sois noir, blanc, petit, grand, pauvre ou riche, tu dois seulement faire confiance à ton équipe. Et puis quand tu mets un but t'as l'impression d'avoir été élu Président de la République". Il est vrai que ce sport a le pouvoir de rassembler une nation, une ville ou une équipe toute entière. Tout le monde se souvient du slogan "Black, Blanc, Beur", de 1998, où toutes les communautés françaises soutenaient ensemble une équipe métissée et soudée. Mais le foot représente également un véritable conte de fée des temps modernes, qui propulse au rang de véritables héros, des joueurs souvent issus de l'immigration ou d'un milieu très modeste.

 

Et parfois, le foot peut quitter les pages-sport pour faire les gros titres des faits divers. Dernier exemple tristement célèbre avec l'affaire Brice Taton, ce jeune supporter toulousain, mort roué de coups. Il faudrait que le foot sache, en toute occasion, rester... sport.

 ils sont fous avec ce foot

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LanA - dans Société
commenter cet article

commentaires

MagicFans 05/11/2011 11:16


Un très bon article ! Merci pour cette réflexion !
Mais que dire de cet engouement lorsque l'on voit les dérives financières et sociales (prostituées notamment...) de ce qui ne devrait rester qu'un sport et un divertissement...