Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 17:23

IMGP7283« La France est triste ! » a lancé Gérard Depardieu, histoire de donner à son départ un côté moins bassement matériel. Mais, alors, on aurait tout de suite compris si l'on avait découvert notre acteur allongé sur un transat, les doigts de pied en éventail, sirotant un cocktail, et tout cela sur une plage des Caraïbes, la mer turquoise en fond d’écran et le soleil comme remède à la mélancolie…

Mais non, c’est à Néchin, en Belgique, que l’interview a eu lieu, dans une bâtisse dont l’aspect extérieur donnerait le bourdon à tout un régiment !

D’un autre côté, la France est-elle si triste que cela ? Certes, notre Pays connait une crise sans précédent qui ne peut pas engendrer une liesse populaire.

Certains sont touchés directement par la crise et les autres qui ne le sont pas, sont dans la crainte permanente. Les mesures d’austérité qui ont commencé à déferler sur le pays et celles qui se préparent ne sont pas de nature à donner le moral aux Français. Pas un jour ne passe sans son lot de mauvaises nouvelles sur le front économique, de quoi renforcer la morosité.

Et c’est un cercle vicieux ; plus on a peur, moins on consomme… Et l’image que l’on envoie aux investisseurs étrangers est assez désastreuse. Qui aurait envie de miser sur un Pays qui ne croit pas en lui ? Car l’image de cette peur ambiante est plaquée sur le visage de la France…

Pourtant de bonnes nouvelles, il y en a aussi ! Mais elles se noient dans l’océan de nos craintes et de nos doutes… Ainsi, les Chantiers de Saint-Nazaire ont remporté un beau contrat, Airbus aussi… Thalès a lui aussi conclu un contrat avec Ottawa… Le tourisme se porte bien et l’industrie du luxe ne connait pas la crise.

A des niveaux plus modestes, des entreprises françaises résistent à la crise et malgré tout, de nouvelles voient le jour…

A titre individuel, un sondage donnait les Français optimistes sur leur sort. Chacun connait des malheurs mais aussi de petits et grands bonheurs. Évidemment, la vie n’est pas un long fleuve tranquille et toutes les périodes de l’Histoire ont connu des bouleversements et des crises…

Et si l’optimisme se décrétait ? Si dans un élan collectif, on arrivait à surpasser nos difficultés sans les occulter, redonner de l’espoir aux jeunes générations qui ne doivent pas désespérer et s’expatrier, ne ferions-nous pas mentir ceux qui pensent que la France est triste, que plus rien n’est possible ici ?

Le défaitisme est un lent poison…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by magtuttifrutti - dans Politique
commenter cet article

commentaires