Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 15:32

Oui, les élections municipales ont montré de la colère et de l’amertume de la part des électeurs, par un vote de rejet ou en se réfugiant dans une abstention que l’on pourrait qualifier de militante.

Si le vote blanc dont la loi du 21 février 2014 entrera en vigueur le 01 avril, avait été comptabilisé, et s’il pouvait même invalider une élection, on peut être certain qu’il aurait été une arme de destruction massive de bon nombre de politiques.

Oui, un ras-le-bol général du système tel qu’il fonctionne depuis des décennies et qui montre ses limites, pour ne pas dire de la paralysie. Les dirigeants semblent de plus en plus tétanisés par la gigantesque tâche, tels les travaux d’Hercules, pour redresser un pays au bord de la faillite. Il ne s’agit pas pour le moment de renverser la table mais de se prendre en main.

Déjà, on peut signaler qu’aux élections municipales, de très jeunes candidats sont arrivés en tête. Alors que les employeurs sont méfiants envers une jeunesse inexpérimentée, leur accordant dédaigneusement stages et CDD, les citoyens vont jusqu’à leur accorder les rênes d’une municipalité !  Il en est ainsi de Robin Reda (22 ans) élu au premier tour à Juvisy-sur-Orge, de Raphaël Schellenberger (24 ans) élu aussi au premier tour à  Wattwiller, de Gaëtan Malange (24 ans) qui vient d'emporter la mairie de Saint-Barthélémy-d'Agenais de Pierre Grinais (23 ans) élu à Quichevrain. Et celui qui a fait couler beaucoup d’encre, le candidat FN de Fréjus, David Rachline (26 ans).

Il y a aussi la victoire dans quelques villes de listes sans étiquette (avec la polémique sur l’obligation d’un choix d’une nuance politique !) : la liste de Claudine Chevallereau à Mauves-sur-Loire, de Claude Guigo à Venanson, de Dominique Baudry à Granville… Mais également de listes dissidentes, comme à Montpellier, celle de Philippe Saurel, exclu du PS ou à La Rochelle, celle de Jean-François Fountaine ou encore à Fontainebleau, celle de Frédéric Valletoux exclu de l’UMP…

Et le mouvement semble plus large avec des mouvements de citoyens qui ont envie de faire entendre leurs voix et leurs idées. Il en est ainsi du parti politique Nouvelle Donne lancé le 28 novembre 2013 par Pierre Larrouturou qui revendique 6000 adhérents. Egalement le mouvement Nous Citoyens de Denis Payre qui revendique 5000 adhérents, et dont les 2/3 des listes présentées aux Municipales ont fait 5% des votes. Un début prometteur ? Ce mouvement compte poursuivre sur sa lancée en vue des élections européennes…

Et le mouvement citoyen qui prend de l’ampleur, c’est celui d’Alexandre Jardin, Bleu Blanc Zèbres « Aux Actes Citoyens ». http://bleublanczebre.fr/

On a bien senti l’embarras des politiques sur le plateau de France2, Des paroles et des Actes, le jeudi 28 mars 2014 face à l’écrivain qui avait de l’enthousiasme à revendre, un enthousiasme qui semble avoir déserté la scène politique.

Mais cet engagement se retrouve aussi dans les associations qui prennent à bras le corps les problèmes d’une société malade et désespérée…

Surtout, il faut susciter l’espoir, un bel espoir pour sortir des difficultés actuelles et c’est peut-être ce que signifie cette mobilisation ici ou là des citoyens…  

Pour finir, citons cette phrase de Charles de Gaulle : «La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »  

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Politique
commenter cet article

commentaires