Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 14:03

Ministre-droit-des-femmes--blog.jpg

Capture d'écran 

Oui tout ce qui peut tendre à l’égalité entre les femmes et les hommes dans le domaine professionnel n’est pas un luxe. C’est aussi le but du projet de loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes qui a été adopté en première lecture par l’Assemblée Nationale, le 28 janvier 2014.

Dommage du reste que l’on en soit encore à légiférer sur ce qui devrait faire consensus et qui semble d’ailleurs l’être, mais seulement en théorie. Après mettre toute le monde, hommes et femmes, sur un pied d’égalité, veut dire pour une entreprise d’augmenter les femmes ! Encore des charges supplémentaires, pensent les employeurs ! Ah parce que si c’était l’inverse, croyez bien que l’égalité aurait été vite réalisée !

Pour ce qui est de la parité un peu partout, dans les partis politique, dans les conseils d’administration, il convient de manipuler tout cela avec précaution. Parce que rien ne se réglera par un coup de baguette magique. Déjà, il faut l’envie ; toutes les femmes n’ont pas envie de s’engager en politique ! Il n’y a qu’à voir les difficultés des municipalités pour constituer des listes ! Pour les plus petites (juste au-dessus des 1000 habitants), c’est un vrai casse-tête. On voit déjà les manipulations avec des femmes qui vont jouer les « hommes de paille » ! Un comble pour les féministes !

Et puis, surtout, cette discrimination positive pourrait conduire à nommer des personnes à des postes, non pas pour leurs compétences mais pour ce qu’elles sont : des femmes !  Et pourquoi accorder aux femmes ce que l’on semble refuser aux minorités ? On déplore souvent que les Français de couleur ne sont pas suffisamment représentés à l’Assemblée Nationale ou dans les entreprises ? Eux aussi auraient besoin de ce coup de pouce !

Surtout, pour tous, c’est un égal accès à toutes les professions, à tous les sports... Ensuite, chercher à ce que les femmes soient représentées partout peut devenir ridicule. Il y aura certainement des domaines où les femmes n’auront jamais envie de s’aventurer ou en nombre très restreint. Tant que c’est leur choix, où est le problème ? Les femmes ont-elles envie de faire des travaux de force, comme le déménagement (il y a en quelques-unes) ?

Parce que pour les professions comme médecins, avocats, pharmaciens, enseignants, magistrats, elles n’ont pas hésité à se lancer et du reste, elles ont même fini par être majoritaires dans certaines d’entre elles.

On peut s’indigner que les tâches ménagères soient assurées plus par les femmes que par les hommes, mais que faire pour changer les mentalités ? Pas grand-chose à vrai dire, sauf à  laisser les mentalités évoluer. On peut dire que les nouvelles générations sont plus dans le partage des tâches, il y a là une question d’éducation.

Oui, les stéréotypes ont la vie dure et malgré la réprobation de beaucoup, les choses évoluent à petits pas. Et puis c’est toujours quand on tire dans un sens, d’autres vont tirer dans l’autre, histoire de provoquer ou de s’opposer !

Ceci ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire et surtout ne pas s’arrêter à des résistances ou à des manipulations comme cela vient de se produire avec les SMS recommandant aux parents de ne pas envoyer leurs enfants à l’école un jour par mois pour lutter contre un enseignement de la théorie du genre, ce qui a été démenti par le Ministre de l’Education nationale, M. Vincent Peillon.

Non, l’uniformisation des sexes ne guette pas notre pays, n’exagérons pas !

D’un autre côté, pas de précipitation à vouloir changer les contes de notre enfance sous prétexte qu’ils renvoient à des stéréotypes ! Gardons la raison !

 

Il est vrai qu’il est des pays où les droits des femmes sont quasi-inexistants, d’autres où ils sont menacés, et que la vigilance ne doit pas retomber, jamais, nulle part… 

Partager cet article

Repost 0
Published by magtuttifrutti - dans Société
commenter cet article

commentaires