Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 11:10

solex-blog-1.jpg

Deux bonnes nouvelles sur le front de l’industrie française : un contrat de 200 000 euros pour les chantiers navals de Cherbourg et une relocalisation partielle des vélos électriques Solex à Saint-Lô !

Il est vrai que ces petites victoires ne peuvent, à elles seules, sortir la France de la grisaille économique. De même, elles ne peuvent faire oublier le déficit commercial de la France estimé à 5,1 milliards d’euros en juillet et la constatation d’un nouveau recul de la compétitivité de nos entreprises.

Mais la volonté affichée est bien de promouvoir le fabriqué en France, le retour à un patriotisme économique. Et cet été, le ministre du Redressement productif a présenté un logiciel « Colbert 2.0 » dont le but est de convaincre les industriels qui ont pris la poudre d’escampette de produire à nouveau sur notre beau territoire...

Évidemment, les règles du commerce international doivent être respectées et mine de rien, il faut arriver à nous donner envie de consommer français. La contrainte budgétaire joue un rôle dans ce choix pour beaucoup de familles. Mais il faut bien le reconnaître la qualité des pays dits à bas coût laisse trop souvent à désirer.

Et combien de consommateurs préfèreraient payer plus cher pour du matériel qui tienne le coup ? Ras-le-bol des appareils ménagers qui lâchent sans prévenir juste après la garantie ou alors au prix d’une extension de garantie assez onéreuse et encore ! Car les assureurs ne sont pas des philanthropes et donc le risque a été calculé pour que l’appareil tienne jusqu’à la fin de cette extension. Elles n’auraient plus qu’à fermer boutique si tous les appareils ne devaient durer que 2 ans comme certains vendeurs tentent de nous le faire croire !

Ce mouvement de relocalisation est plus large ; telle cette industrie textile espagnole qui a rapatrié sa production. Et le dirigeant de l’entreprise d’indiquer que si la délocalisation en Chine avait été une aubaine (50 à 60 % d’économies) à présent la différence n’est plus que de 10 à 15 % ! Et oui, les Chinois commencent eux aussi à se développer et du coup, ils sont moins compétitifs. C’est la raison pour laquelle les industriels se tournent vers l’Afrique et le Soudan est devient une nouvelle terre d’accueil au textile...  

Il y a toujours les fleurons de l’industrie française que sont l’aéronautique, les transports, le nucléaire, l’industrie pharmaceutique et qui continuent à s’exporter.

Et puis à côté, des petites entreprises essaient, elles aussi, de se faire une place dans ce monde impitoyable. Elles ne font pas parler d’elles mais sont indispensables au tissu économique et créent des emplois dont nous manquons tant...

Ainsi, on peut parler de ces entreprises françaises qui se développent dans l'univers des Smartphones et de leurs accessoires : Wiko Mobile, fabricant Marseillais de téléphones ou Norêve de Saint-Tropez fabricant de housses premium pour téléphones ou encore Modelabs fabricant d’accessoires pour téléphones. Ces entreprises qui rencontrent un franc succès doivent être encouragées.

 

Alors, tous en Solex pour booster notre économie ? 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Economie
commenter cet article

commentaires

OHB 10/09/2013 23:10

Wiko ne fabrique RIEN et est une filiale à 100% d'une société chinoise
...
superbe travail de journalisme!

magtuttifrutti 11/09/2013 10:24



Déjà nous ne sommes pas des journalistes mais des blogueuses, ce qui est une énorme différence, nous n'avons aucun pouvoir d'investigation ! 


Quant à cette marque qui se veut française fait l'objet de bien des polémiques, je vous renvoie à des articles sur le sujet... C'est toujours le problème du niveau de partenariat


http://www.lesnumeriques.com/telephone-portable/visite-chez-wiko-qui-est-marseillais-comment-fonctionne-t-a1729.html


http://www.entreprises.ouest-france.fr/node/106357


http://www.frandroid.com/dossiers/141594_qui-se-cache-derriere-wiko