Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 08:31

La compétition n'a jamais fait autant partie de nos vies. On peut la sentir jusque dans nos postes de télévision.

 Elle s'invite dans nos cuisines avec des émissions comme "Un dîner presque parfait" et teste nos aptitudes à être un bon marmiton. Elle se planque dans nos penderies avec la "reine du shopping" qui récompense la meilleure shoppeuse de la semaine, celle qui aura le mieux réussi à s'habiller en fonction du thème imposé et avec un budget assez large. Et cette fameuse compétition se trouve même à l'occasion du plus beau jour de notre vie avec "4 mariages pour une lune de miel" où 4 mariées s'affrontent sur leur robe, leur repas et l'ambiance de leur bal dans l'espoir de gagner un voyage de noce. Le même concept est appliqué aussi aux chambres d'hôtes, donc au métier de certains... 

 On se demande jusqu'où ira ce délire concurrentiel. A quand le "4 bébés pour un couffin" où des candidats jugeront l'accouchement et le bébé de leur voisine? Un véritable phénomène de mode. Tout est susceptible de jugement et de notation, même des événements aussi heureux et personnels qu'un mariage.

 Puisque l'Homme juge tout et tout le temps, autant carrément en faire un jeu et le rendre public. Et on peut dire que l'audience est au rendez-vous. Ces émissions nous donnent des idées de recettes, nous amusent lorsque l'on voit deux jeunes mariées s'écharper pour les notes respectives qu'elles se sont données. 

 Il y a quelques mois, la mode était plutôt au coaching et à l'éducation. Les gens ne savaient pas s'habiller, se prendre en main seuls et élever leurs enfants. Heureusement que des relookeurs, des super Nanny et des Pascal le Grand frère ou de véritables fées du logis ("c'est du propre") étaient là pour nous venir en aide, nous pauvres mortels...

Nous étions des cancres incapables de nous débrouiller dans nos vies, par nos propres moyens. Même nos compagnons à 4 pattes ne faisaient pas exception à cette contagion de coaching, Outre-Atlantique. Les Américains pouvaient faire appel à un éducateur canin et aux caméras pour venir à bout de leur chien mal-élevé.

 Ces émissions de télé-réalité dites "de vie" s'immisçaient et s'immiscent toujours dans nos quotidiens. On apprend à cuisiner avec "Top chef" ou "Master chef", à décorer son intérieur avec l'équipe de Valérie Damidot, à éduquer ses enfants et ses animaux de compagnie, à récurer sa maison du sol au plafond, à s'habiller mieux.

Mais après l'apprentissage, l'heure de la 'compét' a sonné. Jusqu'où ira-t-elle ?  

Partager cet article

Repost 0
Published by LanA - dans Société
commenter cet article

commentaires

céline-aivitable 04/10/2013 10:00

Elle n'est malheureusement pas que dans la tv ,mais aussi dans notre quotidien ,la famille, le monde professionnel, même nos chirubins beigne dedans.

Aurait on oublier, que demain tout peut arriver?
Nous vivons sur la même planète, mais finalement au prix de celui qui qui règnera le plus ,et le plus longtemps.
C'est du survivor en live.
La vie dans notre sociètè quoi!

Une peu de compassion bon sang, on va droit dans le mur!

magtuttifrutti 04/10/2013 20:12



Et oui vous avez raison! Merci pour votre commentaire!