Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 10:33

boeing-disparu---blog.jpg

Capture d'écran France24

Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines semble s’être volatilisé ce samedi 8 mars dernier !

S’il n’y avait cette angoisse insupportable pour les familles de ne pas savoir, vacillant entre espoir et désespoir, cela pourrait servir de scénario à un prochain roman et une adaptation cinématographique.

Oui, mais il y a cettesituation de détresse et en face, des autorités désemparées, des experts déboussolés, des policiers qui cherchent sans savoir où chercher. Et une imagination débordante pour tenter de combler le vide.

Perdre ainsi tout contact avec un avion semble presque surréaliste. Que font les radars civils et militaires ? Comment peut-on couper manuellement les indicateurs et ainsi se couper du monde ? Pourquoi n’y-a-t-il pas au cœur de l’appareil un système de traçage qui échappe à l’intervention humaine ?

Après, si l’avion a été détourné de sa trajectoire, on se doute bien des difficultés pour le repérer, une zone de recherche qui s’est agrandie de manière démoniaque. La Chine va jusqu’à fouiller son territoire !

Jamais une disparition aérienne n’aura mobilisé autant de forces et de moyens. Même les internautes sont mis à contribution dans l’analyse des images satellites !

Et pour les explications sur cette disparition, c’est le brouillard !

Des enquêtes ont été lancées sur le pilote et le copilote qui semblent tenir un rôle essentiel dans ce possible détournement. Avant, il y avait eu la suspicion sur des passagers qui voyageaient avec des passeports volés.

Après, qu’est devenu l’appareil et ses 239 passagers ?  Atterrissage réussi sur l’une des 654 pistes recensées dans la région ? Amerrissage comme l’a suggéré ce matin sur le plateau d’I-télé Jean Serrat, un ancien commandant de bord ?

Et l’imagination de faire le reste…

Parce que là, on frôle l’overdose ! Quand on laisse une telle prise aux supputations, on en arrive aux théories les plus farfelues avec des aliens, un trou noir… Mais ce qui revient le plus, c’est l’avion qui serait transformé en avion-missile, et le souvenir des attentats du 11 septembre 2001 est ravivé… avec les peurs qui vont avec…

Mais alors, que sont devenus les passagers ? Sont-ils sur une île déserte, refaisant le remake de la série Lost ? Des naufragés du ciel devenus des Robin Crusoe? Ou sont-ils les otages de ravisseurs qui de manière perfide, font monter la pression pour ensuite revendiquer et exiger une rançon ?

Ou alors, l’appareil s’est-il abîmé en mer ? A-t-il tenté d’atterrir ou d’amerrir et a raté l’opération ?

Mais on souhaiterait une fin heureuse pour ces passagers, victimes innocentes embarquées dans une histoire folle.

 

Parfois, la réalité dépasse la fiction… 

Partager cet article

Repost 0
Published by magtuttifrutti - dans Monde
commenter cet article

commentaires

le-zgeg25 24/03/2014 23:13

Visiblement ils ont retrouvé l'avion, il se serait écrasé...très loin de sa trajectoire initiale.

Reste à savoir pourquoi il s'est planté, et pourquoi quelques heures avant, les systemes de communication et localisation ont été volontairement désactivé.

En attendant on peut adresser une pensée aux familles des victimes et aux victimes.

magtuttifrutti 25/03/2014 08:29



Je partage vos pensées aux familles si malmenées et si désespérées... 



le zgeg25 20/03/2014 00:38

effectivement ça peut vous paraitre très bete de perdre ainsi un gros avion, mais la réalité est régit par des lois physiques et électriques qu'on ne peut contourner ; ou necessite des moyens qu'on
ne peut pas se permettre.

En général un avion en détresse signal volontairement sur onde courte son problème, la localisation est aisée dans ce cas.
En cas d'accident (dépressurisation, évènement conduisant à la destruction partielle ou totale) les balises de détresse ELT et ELT406 se déclenche (capteur de choc).

Mais quand tout est fait pour faire taire l'avion ?
Un systeme de localisation permanent serait trop lourd d'un point de vue électrique et éléctromagnétique, quand bien meme il serait utile. Un avion, c'est isolé du monde comme volume, une personne
déterminée arrivera toujours à désactiver le systeme quel qu'il soit, quitte à couper l'APU.

Les radars ne scrutent pas férocement les couloirs aériens en zone internationale de façon permanente, surtout sur les couloirs définis comme commerciaux.

Visiblement, l'action délibérée de détourner le vol est à l'oeuvre, et si l'avion a volé à basse altitude, c'était pour échapper aux radars.

La seule solution aurait été une cartographie thermique par satellite. Seulement ça relève d'une part de la démarche volontaire de déployer un satellite, et surtout ça ne se fait pas comme ça
(comprenez qu'en orbite GOCE la position du satellite est définie par sa dérive de cycle). scruter l'océan indien aurait peut etre demandé plusieurs heure avant que le satellite ne soit
opérationnel sur cette tranche géographique.
Sans parler que les autorités se sont aperçues tardivement qu'il y avait un problème...vu qu'aucune détresse n'a été signalée, et un avion qui disparait d'un radar sur une zone de recouvrement,
c'est très fréquent.

Le silence des ravisseurs est très étrange cela dit...de meme qu'un crash semble peu probable vu que l'avion aurait volé plusieurs heure durant après sa supposée disparition et aucun signal de
détresse automatique n'a été émis par les 3 balises de l'avion ou par les boites noires ; ce qui laisse supposer (sauf défaut combiné des instruments, ce qui est statistiquement impossible vu la
redondance et la diversification technologique imposée par les reglementations) que l'avion est en bonne santé.

esperons une issue heureuse pour les passagers...

magtuttifrutti 20/03/2014 08:26



Merci pour cette analyse intéressante