Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 10:31

President-Correze---blog.JPG

Capture d'écran France3

Peut-être,sommes-nous proches du dénouement de cette affaire tragico-sentimentale qui se joue à l’Élysées et dont 62% des Français considèrent qu’il s’agit d’une affaire privée (sondage BVA pour i-télé du 18 janvier 2014).

Tout ce qui se déroule à l’abri des regards et dans les cœurs des trois intéressés ne regarde qu’eux et eux seuls...

Après, on ne peut empêcher tout ce qui s’est déroulé jusqu’à présent ; les questions sur la sécurité du Président et sur l’exemplarité de la fonction, la fascination des médias nationaux et internationaux, le voyeurisme...

Oui, le Président a fait son entrée royale dans la cours des people avec tout ce qu’il y a de graveleux, de sordide et somme toute, d’irrespectueux envers le Premier personnage de l’État.

Et là, on ne peut pas dire que le Président ne soit pas responsable de ce qui lui arrive ! Il a parfaitement le droit de changer de partenaire, personne n’a à juger de sa conduite. En revanche, il n’appartenait qu’à lui que nul ne sache rien de cette « double vie » ; il y a bien des secrets d’État dont nous sommes dans l’ignorance absolue ! Ou une séparation préalable claire et nette aurait évité ce à quoi, nous avons dû assister malgré nous, l’hospitalisation d’une compagne traumatisée et une attitude glaciale sur ce sujet brûlant au cours de la Conférence de presse du 14 janvier dernier.

Malgré tout, il ne faut pas exagérer outre mesure les conséquences d’une telle affaire. Elle aura alimenté une presse que l’on disait en souffrance ! Des records de vente pour les journaux et d’audience pour les Chaînes dès que le sujet est abordé. Pas un article n’échappe à la vigilance des lecteurs dont la curiosité est insatiable.

L’image du Président à l’étranger a été certes ridiculisée mais bon, cela ne durera que le temps de le dire et tout le monde passera à autre chose. Du reste, ces autres pays n’ont pas à glousser sur ce qui nous arrive ; certains ont connu bien pire et d’autres connaîtront cette même situation demain ou après-demain. Les affaires Clinton, Berlusconi ne sont que quelques exemples parmi d’autres...

En France, que restera-t-il de cette affaire ? Trop tôt pour le dire, bien évidemment. Cela ne fera pas partie des réussites du quinquennat, on peut en être convaincus. Certains lui reprocheront longtemps d’avoir fait passer ses affaires intimes avant les problèmes de la France ; sa maîtresse aurait dû être la France et elle seule ! On lit beaucoup sur les réseaux sociaux que s’il a pu trahir sa compagne, il peut trahir aussi ses électeurs ? Tous des cocus ?

D’autres encore l’accusent d’avoir terni l’image de la fonction présidentielle, mais n’a-t-on pas fait le même procès à son prédécesseur ? Certes, le « Moi Président, je serai exemplaire en toute circonstance » risque de lui revenir comme un boomerang...

Mais le Président a tellement d’autres affaires à régler, celles-ci beaucoup plus importantes que sa vie privée : réduire la dette, endiguer le chômage, aider le retour de la croissance...

En voilà des sujets qui préoccupent avant tout les Français, ceux sur lesquels au fond le Chef de l’État sera jugé au terme de son mandat. Et du reste, de grands chantiers de réformes vont être lancés et qui vont exiger la mobilisation de tous ; redresser notre Pays doit être la priorité...

 

Alors, comme le répète à l’envi son ex-compagne, Mme Ségolène Royal, tournons vite cette page... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Politique
commenter cet article

commentaires