Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 11:47
capture d'écran

capture d'écran

N'y aurait-il pas dans notre pays comme un parfum de Révolution ? 

Avec cette élection présidentielle et les candidats sortis du premier tour, on pourrait le penser. Il existe une réelle fracture en terre de France et celle-ci n'est pas récente ! Elle se creuse d'année en année et chaque élection est là pour nous la rappeler. 

 Tel cet ouvrier de l'usine de Whirlpool d'Amiens qui dans un reportage de C dans l'Air diffusé sur France 5 le 26 avril dernier, lance : "... à l'Elysée ils mangent des cailles au foie gras et boivent du Pétrus de l'année de leur grand-mère. Nous tout ça on connait pas..." Ces propos sont édifiants, ils résument bien la situation... 

Oui, il semble bien que la rupture soit consommée entre les élites et la classe populaire, voire la classe moyenne !!! 

Ne soyons pas naïfs non plus, il y a toujours eu un fossé entre les riches et les pauvres. La crise économique a exacerbé les tensions, l'échec des politiques menées depuis trop longtemps et la corruption de certains responsables ont fini de monter les uns contres les autres...  Là-dessus, on ajoutera une immigration qui n'a pas été bien gérée, les nouveaux arrivants ont été livrés à eux-mêmes, et on a rendu le pays en partie xénophobe.... Pour compléter le tableau, un certain mépris de classe s'est installé, ce qui renforce encore plus la colère de ceux qui se sentent incompris...

Alors OUi, beaucoup rêvent d'en découdre avec cette élite qui ne les écoute pas, qui les méprise, voire qui les fait souffrir. Certains rêvent d'un "Grand Soir" et le sénateur Jean-Luc Mélenchon a su canaliser cette pulsion dévastatrice, avec sa France Insoumise. D'autres voient en Marine le Pen, celle qui les protégera de la mondialisation et des flux migratoires....

L'envie de révolution s'est déjà traduite dans les urnes avec l'éviction des partis de gouvernement et d'une élite politique qui a tant déçu...

Les futurs dirigeants sont prévenus ; il n'y aura pas de blanc-seing, pas de période de grâce, pas le droit à l'erreur... L'opposition politique sera féroce et tous ceux qui n'auront pas été satisfaits par les urnes pourraient prendre leur revanche dans la rue !!! 

Certes, les amortisseurs sociaux sont là pour aider ceux qui galèrent, mais si Benoit Hamon avec la promesse d'un revenu universel n'a pas rencontré le succès escompté, n'est-ce pas le signe que les citoyens en veulent plus ? Ne veulent-ils pas retrouver leur fierté par le travail ? Ne plus avoir la boule au ventre tant la crainte de perdre leur emploi est grande ?

Qu'on le veuille ou non, la question de la répartition des richesses sera décisive dans les prochaines décennies. Avec des populations de plus en plus éduquées, connectées, le tolérable d'hier devient de plus en plus l'intolérable de demain. L'ascenseur social doit se remettre en marche au plus vite, le travailler plus pour gagner plus doit avoir tout son sens et les politiques doivent retrouver le sens de l'étique et devenir irréprochables.

On sait trop où mène la désespérance... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Politique Société
commenter cet article

commentaires