Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 16:02
capture d'écran - vidéo de tous unis contre la haine

capture d'écran - vidéo de tous unis contre la haine

Face au terrorisme islamiste, les Musulmans de France et d'ailleurs, peuvent-ils échapper à l'amalgame ? 

Les Musulmans, les premières victimes et les plus nombreuses des attentats terroristes, ne risquent-ils pas de devenir les parias de nos sociétés occidentales ? 

Le risque d'amalgame n'a jamais été aussi important ; les premiers chiffres dévoilés par la campagne #Tous Unis Contre la Haine sont édifiants !  Une multiplication par trois des actes islmaphobes et combien qui ne soient pas répertoriés ? On imagine bien que beaucoup d'injures voire d'agressions ne sont pas révélées par les victimes...

De même, on a bien compris que le refoulement des réfugiés aux frontières de l'Union européenne vient aussi de l'origine religieuse des personnes ! Certains pays de l'Est l'ont clairement formulé tel le premier Ministre Hongrois qui avait lancé en septembre 2015 ¨"les migrants musulmans constituent une menace pour l'identité chrétienne de l'Europe". Il réitère aujourd'hui dans le cadre de sa campagne du non au référendum national sur les quotas de réfugiés dans l'Union Européenne avec les terroristes "déguisés" en migrants et les 900 "zones de non droit" à population étrangère existant en Europe...

Le phénomène dépasse l'Europe et un Donald Trump, candidat aux primaires des Républicains américains, s'en donne à coeur joie sur les Musulmans avec des allusions du genre "les Musulmans n'en font pas assez pour empêcher les attentats" ou qui prône la fermeture totale des Etats-Unis aux Musulmans... Certes, ce sont les délires d'un homme politique qui veut se faire remarquer à tout prix, mais des oreilles l'écoutent et combien sont d'accord avec ses paroles ? Beaucoup, si l'on en croit ses nombreux succès électoraux actuels dans les divers Etats... 

On pourrait multiplier les exemples de rejet et depuis les derniers attentats à Bruxelles, n'entend-on pas monter la question de la "radicalisation islamiste" dans les quartiers ? Le combien de "Molenbeek" en France, laisse planer le doute sur des populations plus larges que quelques individus qui se radicaliseraient de manière individuelle. 

La polémique qui se développe sur la mode islamique de grandes marques qui ont flairé la bonne affaire en créant une ligne de vêtements pour le moins très pudiques ! Et de stigmatiser un peu plus une population musulmane qui n'en avait pas besoin... 

Parce que l'amalgame risque de grossir et les conséquences être de plus en plus graves. Combien de mosquées vont pouvoir se construire sans déclencher les foudres ? Les revendications religieuses que d'aucuns trouvent intolérables trouveront encore plus difficilement des réponses, comme les menus de substituion dans les cantines. Combien de femmes voilées vont trouver un emploi ? 

capture d'écran

capture d'écran

L'Histoire est loin d'être écrite, notre comportement à tous fera la différence. Il faudra la volonté de tous les acteurs pour que nos sociétés ne dérapent pas en même temps que les attentats vont se multiplier. 

Du reste, des voix s'élèvent dans le monde musulman pour condamner avec force l'islamisme et le terrorisme, des intiatives pour faire connaître la religion musulmane, telle l'opération portes ouvertes dans les mosquées organisée par le Conseil français du Culte Musulman le dimanche 9 janvier dernier qui fut un succès.  

Des Musulmans essaient de lutter contre l'islamisation. C'est le combat de deux femmes en particulier qu'il convient de citer ; Nadia Remadna a fondé l’association "La Brigade des mères" et Latifa Ibn Ziaten, la mère du premier soldat tué par le djihadiste Mohamed Merah en 2012 qui ouvre à Garges-les-Gonesse (Val d'Oise) sa première 'Maison Imad pour la jeunesse et les parents", un centre d'accueil pour lutter contre la radicalisations des jeunes. . 

Cela suffira-t-il à lutter contre un amalgame qui risque de tout envahir, un amalgame mortifère, voir derrière chaque musulman un terroriste potentiel. Et d'enflammer un pays... 

Le risque d'une guerre civile est bien réel, les dirigeants en sont tellement conscients qu'ils prennent des intiatives téméraires, comme la déchéance de nationalité à l'encontre des terroristes...

Il faudra aller plus loin et plus fort pour conserver la cohésion et préserver l'unité nationale... 

Musulmans : échapper à l'amalgame ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Société
commenter cet article

commentaires

Maroudja 05/04/2016 18:03

L'obligation du voile dans certains pays ment en évidence que ce n'est pas juste un signe religieux, mais bien un signe politique. Je vous conseille de lire le livre "Violence et Islam Adonis entretiens avec Houria Abdelouahed. La religion doit être une pratique individuelle et rester dans la sphère privée ou intime. Ainsi, nous serons tous égaux et fraternels dans la sphère publique. Plus d’amalgame!!!

magtuttifrutti 05/04/2016 18:18

OUi je suis d'accord avec vous.