Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 19:44
Déchéance de nationalité : tempête dans un verre d'eau ?

Le débat sur la déchéance de nationalité concernant les binationaux sous le coup d'une condamnation définitive pour crime terroriste risque d'occuper le terrain médiatique et politique pendant de longues semaines ! 

Le Président de la République a évoqué l'inscription dans la Constitution de la déchéance de la nationalité pour les binationaux lors du Congrés à Versailles réunissant les Parlementaires et les Sénateurs, le 16 novembre 2015  : "Nous devons pouvoir déchoir de sa nationalité française un individu condamné pour une atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation ou un acte de terrorisme, même s'il est né français, et je dis bien même s’il est né français, dès lors qu'il bénéficie d'une autre nationalité".

Alors que les Français, à plus de 85 %, sont favorables à cette mesure (sondage OpinionWay pour le FIGARO fin 2015) la question se pose sur toute cette cacophonie et autres excès des uns et des autres. 

On s'étonnera toujours de la réaction de certains, dont l'avocat Jean-Pierre MIGNARD qui d'office, voient dans une telle mesure une atteinte au droit du sol.... 

Déjà, quel principe tel le droit du sol ne comporte-t-il pas des exceptions ? Toute règle de droit, et les juristes sont bien placés pour le savoir, souffre d'exceptions à tel point que parfois, on s'y perd....  Sans révision de la Constitution, il n'y aurait pas eu l'application des normes européennes... Et puis, les mêmes qui sont opposés à tout changement ou évolution sont les premiers à vouloir une VIème République !  

Surtout, ne s'agit-il pas ici de la seule question des terroristes ? D'hommes et de femmes qui se comportent comme des ordures, tuant aveuglément, telles de bêtes fauves, sans foi ni loi. Parce que ce serait faire injure aux vrais croyants, et notamment aux Musulmans de penser une seconde que ces djihadistes auraient une foi semblable à la leur...

Du reste, sans faire de la psychologie de bazar, les Français sont probablement autant pour une déchéance pour les binationaux que pour les Français de souche, les Français de petite ou de grande date... S'il n'y avait cet empêchement de créer des apatrides, il est certain qu'aucune distinction ne serait faite. Mais ceux-là ne perdent rien pour attendre. Il est vrai qu'au nom de l'équité, il faudra trouver une peine, pourquoi pas l'indignité nationale ?

Et du reste, tout cela ne relève que du symbole, mais un symbole fort ! Aucune place dans notre société et dans nos coeurs pour ces individus qui veulent notre perte, nous monter les uns contre les autres... 

Car Oui, ce ne sera qu'une mesure symbolique car on ne peut imaginer qu'un terroriste condamné et déchu de la nationalité française puisse être expulsé vers sa seconde "patrie". On se doute bien que le pays concerné ne sera pas enclin à récupérer un tel individu ! Et en poussant plus loin le raisonnement, lâcherons-nous dans la nature des êtres immondes qui auront égorgé, tué à coup de Kalachnikov et autres actes abominables ? Pour le coup, ne serons-nous pas confrontés à la perpétuité réelle ?

Ainsi, il faut reconnaître que les attaques terroristes risquent de nous entraîner vers des solutions, jamais envisagées auparavant. Certains politiques parlent déja d'emprisonnement préventif ou de port de bracelet électronique, d'éloignement et réouverture du bagne de Cayenne comme l'a évoqué Nicolas Dupont-Aignan... 

Quant à l'amalgame que craignent les Musulmans, surtout ne pas oublier que ce sont les premières victimes du terrorisme et se rappeler que la première victime de Mohammed Merah était un sous-officier du 1er Régiment du train parachutiste, Imad Ibn Ziaten...

Et des Musulmans ont aussi été touchés dans leur chair dans les attentats de Paris du 13 novembre 2015 , d'autres ont risqué, risquent et risqueront encore leur vie pour nous protéger ; les uns dans les forces de l'ordre, les autres dans le renseignement et l'infiltration de mouvements islamistes dangereux.

Tous des victimes potentielles de terroristes et pas de pitié pour eux qui n'en ont pas pour nous... 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Politique
commenter cet article

commentaires