Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 16:29
Capture d'écran France 24

Capture d'écran France 24

Les résultats du Premier tour des élections régionales 2015 viennent de tomber et le grand gagnant est : le Front national avec près de 30 % des suffrages exprimés et la possibilité d'être à la tête de plusieurs régions.

 

Devons-nous être surpris de ces résultats ? Evidemment que non !!! 

Les sondages n'ont fait que se succéder donnant le FN en première position dans bon nombre de régions. Alors, le choc évoqué par beaucoup est soit d'une crédulité pathétique, soit d'une hypocrisie sans nom... 

Après il faut raison garder. Rien n'est encore plié ou gagné pour les uns et pour les autres et le dernier mot reviendra comme toujours aux électeurs. 

Mais en attendant quel spectacle désolant !!! 

Désolant pour les électeurs de gauche qui vont non seulement se trouver privés de représentants dans au moins deux régions, PACA, NORD-PAS DE CALAIS-PICARDIE, et voter pour des candidats Républicains qu'ils n'apprécient pas, voire vomissent ! 

Et ce malheureux candidat PS,Jean-Pierre MASSERET, de la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, à qui l'on veut de gré ou de force lui faire déclarer forfait, un homme de 71 ans et militant convaincu... 

Désolant de voir cette opposition avec son "ni retrait, ni fusion", sachant qu'elle est en bonne posture pour emporter la victoire, comptant sans état d'âme sur le désistement de son adversaire de gauche. Et surtout, attribuant sans complexe la montée du FN sur le seul compte de la présente majorité ! Certes, celle-ci a une grande part de responsabilité mais c'est une défaillance plus générale des partis de gouvernement que nous nous retrouvons avec un FN aux portes du pouvoir. 

Désolant ce barrage républicain tel qu'il est nommé par les dirigeants comme si le parti de Marine Le Pen "ne respectait pas le pacte républicain". Mais alors, si tel est vraiment le cas, nos gouvernants seraient-ils coupables de laisser un parti dangereux prospérer ? Parce que l'on ne peut pas seriner qu'il ne faut pas voter pour un tel parti et ne pas prendre les mesures pour l'interdire ? Un peu comme si on laissait des électeurs jouer avec un baril de poudre en lui disant "on ne vous le retire pas, mais surtout ne vous en servez pas" !!! 

Et c'est peut-être là les limites de ce front républicain qui avait si bien fonctionné en 2002. C'est un peu comme avoir crié au loup et qu'il ne se soit rien passé. Et le Front national n'a fait que grimper, a pris des villes et il ne s'est rien passé... Il a fini par s'implanter dans le paysage politique lentement mais sûrement... 

Et puis, toujours la même désolation dans les résultats économiques, et puis des migrants qui se jettent sur les routes européennes et en apothéose, les attaques terroristes du 13 novembre à Paris... 

OUi, ce choc qui n'en est pas un, est plutôt une désolation des partis politiques qui n'ont pas appris de leurs erreurs. Peut-être sont-ils résignés à céder la place ? 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Politique
commenter cet article

commentaires