Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 16:53
capture d'écran

capture d'écran

Les migrants qui arrivent par centaines, voire par milliers sur les côtes européennes sont-ils les bienvenus dans l'Union européenne ?

A constater les difficultés des gouvernements européens à trouver un accord sur la question des réfugiés, la réponse semblerait bien être NON ! 

Certes, distinction est faite avec les demandeurs d'asile qui peuvent encore prétendre à un régime de faveur. Et encore ! Les demandes étant devenues trop importantes avec les abus qui vont avec, leur sort n'est pas toujours plus enviable. L'attente pour obtenir une réponse est souvent délirante (elle peut être de plusieurs années) malgré la promesse du gouvernement de raccourcir les délais. Et pendant ce temps, pas de possibilité de travailler....

Pour les autres migrants, c'est la fuite en avant ; chaque pays se renvoyant la patate chaude, et surtout se déchargeant sur les pays d'arrivée ! Ces pays d'arrivée qui finissent par être débordés et qui ne se gênent pas pour accorder des papiers et ainsi, faire porter la charge sur les autres pays.  Et surtout, tous les Etats se gardant de ne pas traiter la question de manière globale et constructive... 

Du reste, qui peut répondre à la question la plus cruciale ; combien de migrants un pays peut-il absorber sans être déstabilisé ? 

Nul ne sait ce qu'une arrivée massive de migrants pourrait produire sur des pays aussi organisés que les nôtres en matière de santé, de logement, d'éducation.... Quand on connait l'état des finances de la France qui racle les fonds de tiroir pour payer ses dettes, pourrait-elle offrir à des arrivants tout ce dont ils auraient besoin ? 

Et ne parlons pas de la réaction des populations qui déjà ont l'impression de perdre leur identité nationale et dont certains se réfugient dans les partis nationalistes ! On n'ose imaginer les conséquences d'une arrivée massive sur des populations fragilisées... 

Ce sont certainement ces enjeux qui font hésiter les Etats européens à se pencher sur le problème des migrants et par voie de conséquence, à faire le service minimum. Les naufrages qui se multiplient font désordre ; alors, on fait quelques gestes, histoire de ne pas passer pour des pourris.... 

Même la réaction des élites reste modérée ; pas de grands mouvements pour se révolter contre tous les morts que la mer engloutit, pas ou peu de mobilisation citoyenne pour venir en aide aux arrivants. 

L'époque n'est plus à la fraternité, au partage... La crise économique et sociale a tout emporté ; les idéaux des uns, la tolérance des autres. Et le terrorisme islamiste en toile de fond qui pourrait encore aggraver la situation. A présent, la crainte de voir se mélanger des terroristes aux migrants est grande, il ne manquait plus que cela !

Alors la suite ? 

Espérons que les Etats européens sauront anticiper les conséquences d'un afflux sans précédent de réfugiés tant économiques, de guerres toujours plus nombreuses; et bientôt climatiques.

Parce que comme toujours, à fermer les yeux sur la réalité, il ne faudrait pas laisser les citoyens régler les problèmes de la pire des façons !

Oui, un défi, un de plus... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Monde
commenter cet article

commentaires

Willow 03/06/2015 16:41

Bonjour, j'ai apprécié votre article. Comme vous je pense que la réponse apportée à ce drame n'est pas à la hauteur. A mon avis la 1ère chose à envisager serait peut-être d'arrêter de mettre le chaos dans ces pays. Ce drame est le résultat des conflits que l'occident fait naître un peu partout au nom des prétendus droits de l'homme. Bravo pour votre blog ;O)

magtuttifrutti 03/06/2015 17:04

Merci pour votre commentaire et vous avez raison la réponse n'est pas à la hauteur