Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 16:36
Au secours ! Les Partis politiques Républicains ont peur !!!

A la veille d'élections départementales qui s'annoncent ravageuses pour les partis dits "de gouvernement" avec il faut le noter, une abstention qui risque fort d'être importante, les partis "Républicains" auraient peur.

Et cette peur a un nom et un visage : Le Front National et sa Présidente, Marine LE PEN ! C'est ce qu'a clairement exprimé le Premier Ministre Manuel Valls lors d'une interview à Europe 1 le 08 mars dernier, en déclarant notamment avoir peur que son "pays se fracasse contre le FN" .

Et là, on se dit que quelque chose cloche chez nos politiques ! C'est un peu comme si le pompier avait la trouille du feu, ne sachant plus que faire pour arrêter l'incendie, ou le médecin serait aussi désemparé que son malade à l'annonce de sa maladie ! 

Le Front National a progressé depuis plusieurs années et tel l'article écrit en octobre 2013, les mêmes causes produisent les mêmes effets.

Pour le moment, nous sommes loin d'une déferlante bleu marine, mais le parti de Marine LE PEN se rapproche du pouvoir à grands pas. Pour 2017, cela parait peu probable mais pour la suite ? Personne ne peut écrire l'Histoire. 

Mais si d'aventure, le parti fondé par Jean-Marie LE PEN venait à s'installer au sommet de l'Etat, on peut dire que les Partis de gouvernement porteraient une très lourde responsabilité !!! 

C'est un peu comme si un train à pleine vitesse fonçait vers vous et que vous ne bougiez pas, comme tétanisés ! Il serait presque à se demander si nos dirigeants n'ont pas envie de céder la place, dans une sorte de lassitude du pouvoir et de manque de combativité face aux difficultés du pays, comme si tout avait été tenté et que rien n'avait abouti. Ou comme dirait l'éditorialiste économique, Nicolas DOZE,  avec humour, on essaie toujours les recettes qui n'ont pas marché ! 

Et tout cela sur fond de personnel politique qui n'offre pas une image des plus exemplaires. Entre les scandales provoqués par les uns (Cahuzac et son compte caché, la phobie administrative de Thomas Thévenoud), l'absentéisme des Sénateurs dont le Président UMP du Sénat, Gérard Larcher, veut faire la chasse. Déjà que la question de la suppression de la Chambre Haute du Parlement est souvent posée, savoir que certains peuvent se soustraire à leurs obligations, voilà qui va apporter de l'eau au moulin de certains. Et ne parlons pas du nombre des députés qui est jugé trop important, mais que pour ne pas froisser les élus, on n'ose pas toucher. 

Et c'est ainsi dans tous les domaines. On ne veut surtout pas se mettre à dos les uns ou les autres, ne pas énerver les syndicats ouvriers et patronaux, ne pas provoquer une crise d'urticaire chez les fonctionnaires ! De renoncements en renoncements, de réformes amoindries en mesurettes pour donner l'image qu'on a agi, on en arrive à la situation actuelle : des citoyens au bord de la crise de nerfs, qui ne croient plus en rien, qui n'ont plus d'espoir et qui n'ont plus envie d'avancer. 

Alors, n'est-ce pas le moment pour les partis politiques d'avoir l'imagination plus fertile pour sortir le pays de la crise ? Certes, il y a des progrès dans le domaine économique, mais la reprise est trop timide pour redonner de l'élan au Pays. 

Il ne sert à rien de gémir, de se désespérer ! Si le Front National monte, c'est la preuve que le pays va toujours aussi mal, voire plus mal. Peu importe, si c'est le ressenti ou la réalité, les politiques doivent convaincre plus par les actes que par les paroles dont ils ont usé et abusé. 

C'est à ce prix et à lui seul que les partis actuels peuvent encore sauver leur peau ! Et pour nous, entrer dans une aventure dont nul ne sait où elle nous conduira. Pour le meilleur ? Pour le Pire ? A chacun d'y penser... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Willow 03/06/2015 17:12

Le FN n’ayant jamais été au pouvoir personne de peut juger raisonnablement de sa nocivité. D’autant plus que nos politiques se font élire sur des programmes qu’ils n’appliquent pas une fois au pouvoir. Notre époque est ainsi faite, nos élites n’ont plus le pouvoir d’inverser les choses. On gère la crise, on ne la résout pas. On s’enfonce et on persiste. Qu’importe puisque le FN sert d’alibi. ;O)

magtuttifrutti 04/06/2015 08:30

Remarque vraiment pertinente, merci
Belle journée à vous