Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 08:21
Charlie Hebdo : vous avez dit Union nationale ?

La fusillade du 07 janvier 2015 dans les locaux du Journal Charlie Hebdo restera à jamais graver dans les eprits : 12 morts à ce jour, 11 blessés dont 4 dans un état critique... 

Il n'y a pas de mots assez forts pour exprimer notre désarroi et notre colère face au fanatisme, à la barbarie de ces monstres qui n'ont d'humain que le nom et qui ont enlevé la vie sans état d'âme... Et que d'autres monstres tout aussi sanguinaires de l'Etat islamique -  DAESH - viennent de qualifier de Héros !!! 

On a constaté l'émotion qui s'est emparée de notre pays et du monde entier. Et cette émotion n'est pas prête de retomber, comme celle qui a suivi l'attentat des Tours Jumelles du World Trade Center, un certain 11 septembre 2001... 

Nous voici tous assommés par cet acte immonde et plongés dans un immense chagrin de la perte de concitoyens connus et inconnus : Frédéric Boisseau, Ahmed Merabet, Franck Brinsolaro, Charb, Wolinski, Cabu, Philippe Honoré, Tignous, Elsa Cayat, Bernard Maris, Mustapha Ourad,Michel Renaud.

Et pourtant, devons-nous être aussi surpris par ce déchaînement de haine ? Depuis de nombreuses années, on savait la France sous la menace terroriste. Des attentats ont été déjoués, des cellules ont été neutralisées... Selon les experts, la question n'était même plus de savoir si un attentat aurait lieu mais quand il aurait lieu ! 

Le plus difficile à accepter sera certainement aussi le fait que cet acte ait été perpétré par des enfants de France, les ennemis de l'intérieur ! Mohammed Merah, Nemmouche... Et la question qui suivra sera : combien sont-ils à nous menacer ? Une centaine, un millier, des milliers, des dizaines de milliers ? Oui, cette question à laquelle il sera difficile de répondre sur ces éléments dormants qui pourront frapper là où nous nous attendrons le moins... Et cette interrogation nous taraudera avec tous les débordements possibles, évitables ou inévitables... 

Et la peur, pour ne pas dire la psychose pourrait bien s'emparer des esprits, la haine prendre la place de la raison (on ne peut pas mettre tous les mulsulmans dans le même panier !) et avec le scénario d'une guerre civile en apothéose... 

Oui, une union nationale est nécessaire. Pas une unité de façade où les partis politiques tireront les ficelles. Du reste, ils commencent déjà à s'écharper ! A l'image de la polémique sur la participation ou non du Front National à "la marche républicaine" de dimanche ! Et on peut imaginer que ce n'est que le début. Vouloir plus séduire des électeurs plutôt que faire bloc, là sera le vrai défi. Les partis politiques seront-ils à la hauteur ? 

Préférons une union nationale qui parte des citoyens de toutes origines et de tous horizons, des ordres religieux comme ils viennent de le faire avec courage et de toutes les bonnes volontés, associations... 

Pour ne pas sombrer dans l'irrationnel et combattre le "Tuons les tous, Dieu reconnaîtra les siens" ou "Virons les tous", nous devrons tous faire des efforts. Il faudra que la laïcité soit le seul repère qui vaille, aucun autre... 

Ce combat pour la paix n'est pas gagné ; il est plus facile pour l'Homme de sombrer dans la haine que de se rassembler... 

Mais en ces temps difficiles, il ne faut pas désespérer, se désespérer... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Société
commenter cet article

commentaires