Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 17:39

On ne sait si c’est le printemps qui est en cause, mais une impression de pagaille semble se répandre parmi les partis politiques…

Entre défaites électorales pour les uns, révélation de scandales pour les autres, peu de partis restent à l’écart des turbulences.

Il y a l’affaire Bygmalion qui a plongé l’UMP dans le chaos et qui ne sait plus où donner de la tête ou même en trouver une nouvelle ! Du coup, ce sont trois têtes qui feront l’affaire jusqu’à un prochain congrès. En attendant, il faudra reconquérir le cœur des militants qui se demandent avec le « Sarkothon » s’ils n’ont pas été pris pour des pigeons !

Le Président d’honneur du Front national et sa scandaleuse « fournée des artistes » qui plonge dans l’embarras sa présidente de fille et tous ceux qui font l’impossible pour se départir d’une image antisémite qui colle à la peau du parti. Le coup est rude ; entre ceux qui comme le député Gilbert Collard demandent la mise au placard de Jean-Marie Le Pen, et ceux qui parlent de « faute politique »… Bref, l’association avec le parti populiste britannique Ukip risque bien de capoter ! Comme on dit, on ne choisit pas sa famille !!!

Mais à gauche, le moral n’est pas non plus au beau fixe. Nous avons assisté à l’émotion de Jean-Luc Mélenchon abattu par la raclée des élections européennes. Depuis, c’est le silence ou presque. Comme il l’écrit sur son blog de manière poétique : «…après le choc, il faut donner son temps à la poussière pour retomber…. »

Et ne parlons pas du pouvoir en place dont les cotes de popularité jouent au yo-yo. Pendant que le Président de la République récupère deux points, c’est au tour du Premier ministre de voir la sienne chuter de cinq points. Les réformes qui s’engagent sont de plus en plus contestées et on imagine que la réforme territoriale risque de mener au pugilat politique !

Oui ce remue-ménage politique n’est pas sans conséquence sur le moral des citoyens déjà au plus bas. Le spectacle consternant sans cesse renouvelé ces derniers mois ne peut que conduire à toujours plus de dégoût ou d’indifférence envers cette politique qui marche sur la tête !

Et pour illustrer les réactions à toutes ces dérives, un commentaire et un seul sur Twitter : « gros porc » en réponse à un Tweet du Président de la République souhaitant un bon retour aux vétérans après la cérémonie du  D-DAY….

Triste situation !

 

capture d'écran Twitter

capture d'écran Twitter

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Politique
commenter cet article

commentaires