Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 17:29
capture d'écran i-télé

capture d'écran i-télé

Les citoyens viennent de découvrir, non sans une nouvelle stupeur, que l’auteur de la fusillade au Musée juif de Bruxelles serait un Français. Evidemment, la présomption d’innocence doit une nouvelle fois être rappelée concernant cet homme qui refuse pour le moment de parler. Des analyses ADN sont en cours pour faire avancer l’enquête…

Mais les questions se posent encore sur ces personnes qui partent faire le djihad en Syrie et qui reviendraient ensuite au pays, laissant planer le doute sur leur dangerosité présente ou future. Des éléments dormants qui pourraient d’un seul coup se transformer en tueurs sanguinaires ou en bombes humaines. Et de se rappeler la tragédie toulousaine avec un Mohammed Merah semant la terreur…

Alors on parle de jeunes désœuvrés qui partent faire le djihad ; ils seraient 700 à avoir participé à la guerre sainte. On se doute que la surveillance est quasi impossible sur un aussi grand nombre d’individus et que les mailles du filet sont suffisamment larges pour que certains se glissent, à l’image du suspect qui a été arrêté à Marseille suite à un banal contrôle douanier…

Le risque n’est donc pas négligeable de subir des attentats sur le sol français par ce que l’on nomme désormais les ennemis de l’intérieur. Les services de renseignement malgré des failles font un remarquable travail, des nombreux projets terroristes sont régulièrement déjoués. Il convient du reste de saluer le courage de ces hommes et des ces femmes qui, au péril de leur vie, infiltrent des réseaux pour assurer la protection des citoyens. Et ce sont souvent des jeunes français, issus de l’immigration, qui peuvent plus facilement entrer dans ces mouvements radicaux et qui s’exposent, ils méritent tout notre respect…

Rien n’excuse ces actes terroristes ; pas plus l’endoctrinement dans les prisons – sous ce prétexte, allons-nous laisser en liberté des délinquants qui commettent des vols avec violence ? – Pas plus l’excuse sans cesse brandie de l’enfance douloureuse ! Si tous ceux qui avaient eu une enfance difficile se transformaient en terroriste, la France serait à feu et à sang !  Du reste, ceux qui  s’essaient à l’exercice du « pauvre jeune qui a mal tourné » ne sont pas entendus et ne finissent par ajouter de la haine à la haine… A vouloir excuser l’intolérable, on finit par créer des tensions dans une société qui est déjà suffisamment divisée…  

En revanche, là où il faut être vigilant, c’est ne pas céder à la tentation de faire l’amalgame entre des individus qui se glissent par facilité ou par faiblesse dans cette spirale de l’horreur islamiste et tous les musulmans. Ces musulmans français qui, dans leur immense majorité, ne font jamais parler d’eux, vivent leur religion sereinement…

Dans une France si déchirée, le danger est bien réel de monter les communautés les unes contre les autres. Du reste, il y a des témoignages de musulmans qui appréhendent et qui craignent cet amalgame. La discrimination qui touche les jeunes des banlieues pourrait bien s’aggraver. Les actes islamophobes ont aussi augmenté, une hausse de 11,3% en 2013…

Oui, la lutte contre cet islam radical doit être sans relâche. Ne pas baisser la garde, jamais… Et ne pas mettre dans le même panier ceux qui dérapent et ceux qui ne demandent qu’à vivre dans la paix … 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Société
commenter cet article

commentaires

emmanuel 03/06/2014 09:55

les musulmans devraient faire comme les asiatiques le ménagent ou la loi dans leur communanuté , dénoncer et stigmatiser eux mêmes ceux qui prèchent ou prônent la violence ... aujourd'hui on voit plutot le contraire

Ambroisine 03/06/2014 11:00

Oui, vous avez raison, et a priori avec le numéro vert, il y aurait des parents qui dénoncent leurs enfants qui partent faire le djihad en Syrie
Merci pour votre commentaire...