Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 15:18
capture d'écran du Monde

capture d'écran du Monde

L’accord du 22 avril 2014 portant réforme du régime d’indemnisation des intermittents du spectacle risque bien d’entraîner comme en 2003, l’annulation de bon nombre de manifestations…

Et ce sera une fois de plus une grande déception pour le public sans lequel, les intermittents n’existeraient pas. Il serait bon qu’ils y pensent aussi avant de procéder à des actions punitives, telle l’occupation de l’Opéra Bastille…

Certes, personne ne conteste le régime précaire de la profession d’artiste mais n’en est-il pas ainsi de bien d’autres professions ? Les saisonniers, les intérimaires… Et ne parlons pas de tous ceux qui n’ont rien, qui se désespèrent à chercher un emploi parce qu’ils sont jeunes et inexpérimentés, trop âgés, parce qu’ils habitent les banlieues…

Et ce régime qui va être durci ne reste-t-il pas néanmoins le plus généreux au monde ?

On ne fera pas l’affront de dire que beaucoup abusent du système ! C’est comme dans tout, il y a des dérapages que l’on ne peut que déplorer, on ne doit pas non plus en faire une généralité.

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1161889-ex-intermittent-j-ai-profite-des-abus-et-des-indemnites-de-pole-emploi-je-les-denonce.html

Beaucoup d’artistes vivent de peu, les "nantis" de la culture ne sont pas les plus nombreux. Du reste, parmi ceux qui réussissent, parfois grâce à des aides publiques, certains n’hésitent pas à prendre la poudre d’escampette fiscale !

Et puis, le plus grand scandale ne réside-t-il pas aussi dans l’abus de ce statut à l’intérieur même des grandes entreprises de l’audiovisuel ? Pour ne pas embaucher en CDI des techniciens et autre personnel, on use et on abuse de ce système qui n’est pas bon ni pour les comptes de l’UNEDIC, ni pour le moral de ces personnes qui ne sont pas certaines de conserver leur poste !

De toute façon, on aura beau tourner la question dans tous les sens ; le déficit général de l’assurance-chômage s’est élevé à plus de 4 milliards d’euros pour 2013, un chiffre prévu à 4,4 milliards pour 2014 et une dette cumulée à fin 2014 de 22,3 milliards ! http://www.unedic.org/actualite/previsions-financieres-de-l-assurance-chomage-pour-2013-et-2014-septembre-2013-6804

Et bien évidemment, les prestations servies aux allocataires le sont grâce aux emprunts, pas le choix…

http://www.unedic.org/actualite/emprunts-obligataires-de-l-unedic-en-2013-5341

A lire cet article du Monde publié le 06 juin dernier, les intermittents se sentent trahis par le gouvernement socialiste qui leur avait promis un autre traitement que celui qui va leur être finalement réservé. Mais là aussi, ils ne sont pas les seuls qui peuvent dire que la déception est à la hauteur de leurs espoirs ! Pour autant, sont-ils dans la révolte ?

http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/06/06/intermittents-les-raisons-de-la-colere_4433817_3232.html

L’état des finances du pays est à un tel niveau que personne n’échappera aux coups de rabot, à la meuleuse ou à la broyeuse, à moins de plier bagages comme le font certains…

Alors, les intermittents comme les autres devront aussi faire des efforts, tant de citoyens sont dans la galère. Par décence, il faut aussi penser à eux…

Et que le spectacle continue !  

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Ciné-Livres
commenter cet article

commentaires