Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 13:57
capture d'écran France TV info

capture d'écran France TV info

La commémoration des 70 ans du débarquement n’impose-t-elle pas aujourd’hui encore plus qu’hier et probablement pas moins que demain, un devoir de mémoire ?

Ces cérémonies officielles se doivent de bien marquer la reconnaissance de tout un peuple envers ces hommes et ces femmes qui se sont sacrifiés pour libérer notre pays de l’emprise du pouvoir nazi. Rien n’est trop peu pour saluer le courage et l’abnégation de ces héros connus et inconnus…  

Et ne pas vivre sur des acquis de paix, jamais…

Parce que l’Europe a connu depuis 1945 des conflits dans les Balkans et que l’Ukraine donne à présent des sueurs froides à nos dirigeants…

Parce que les peuples européens, tourmentés par une crise économique ou ce que d’aucuns nomment mutation économique qui s’éternise vivent de plus en plus dans le rejet d’une mondialisation dont ils ont l’impression qu’elle les dépossède.

Parce que l’intégration de nouvelles populations se fait de plus en plus difficilement, les mêmes peuples sont dans un repli identitaire, loin de ce que certains auraient voulu, une zone de libre circulation où chacun pourrait aller et venir… Un rêve qui est en train de tourner au cauchemar puisque les Accords de Schengen finissent par poser des interrogations. Des haines qui montent lentement mais sûrement, ici ou là, contre un islam que beaucoup sentent menaçant, contre des populations démunies venues des pays de l’est… Et des actes antisémites qui se sont multipliés ces dernières années... 

Oui, le « plus jamais ça ! » de la seconde Guerre Mondiale doit être toujours présent à nos esprits parce que l’Histoire peut se répéter…

Partager cet article

Repost 0
Published by magtuttifrutti - dans Monde
commenter cet article

commentaires

KML 18/09/2014 21:37

"ne pas vivre sur des acquis de paix, jamais…" car "...l’Histoire peut se répéter…" Oui, mais forcément sur le continent européen. La majorité des pays dans le monde, n'ont pas eu de guerre de religions. Ils n'ont pas été non plus des acteurs majeurs des deux guerres mondiales. Ils ne disposent non plus de tradition étatique moderne. L'économie libérale maintient une grande partie de leur population dans la pauvreté matérielle, psychologique, intellectuelle... La stratégie des puissances concurrentes n'accorde aucune importance aux droits de l'homme et l'Europe, troublée par son passé colonial, s'avère incapable de transmettre son expérience historique. Voilà la contradiction qui ne va pas tarder à s'imposer avec force.