Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 19:24
Capture d'écran France Info

Capture d'écran France Info

Il arrivera peut-être un jour où les salariés pauvres, les laissés pour compte du monde du travail, se mobiliseront à travers la planète pour crier leur colère et leur désespoir…

Depuis une semaine, 30 000 ouvriers chinois d’une usine de chaussures sont en grève, dénonçant leurs conditions salariales.

Plus près, ce sont les salariés allemands de deux sites du commerçant en ligne Amazon d’être en conflit avec leur direction pour des salaires insuffisants.

En France, on parle d’un SMIC à la baisse, ce qui provoque un tollé…

Oui, dans cette course effrénée mondiale à la compétitivité et au moins-disant salarial, on peut redouter un soulèvement de ceux qui souffrent de conditions de travail insupportables et de tous ceux qui restent sur le bord du chemin…

Il y eut beaucoup d’émoi, en avril 2013, lors de l’effondrement de l’immeuble Rana Plaza, à Savar, au Bengladesh, qui abritait une usine de textile. Et d’autres reportages ont dénoncé, à la même époque, des pratiques scandaleuses dans l’industrie textile, comme en Inde où des enfants sont employés dans la teinture de tissus, mettant leur santé en danger…

Tous ces malheureux qui travaillent pour une bouchée de pain, dans des conditions lamentables, continueront-ils à accepter leur sort ? Si ces usines ont permis de sortir de l’extrême pauvreté bon nombre de peuples, qu’en sera-t-il à l’avenir alors que les pays se développent, que l’envie de consommer se fait de plus en plus pressante ? Il y a une prise de conscience qui se fait lentement, mais sûrement…  

Dans notre pays, les amortisseurs sociaux sont pour le moment le pare-feu de toute révolte. Mais qu’en serait-il si ces allocations devaient baisser, voire disparaître sur l’autel de la rigueur et du désendettement ?

Il ne faut pas négliger cette question qui pourrait bien se poser à nos sociétés modernes devenues peu à peu des jungles ! Elles laissent trop de personnes sur la touche, et ceux qui sont dans le circuit tremblent à la perspective de perdre leur emploi. Les délocalisations sont devenues l’arme de destruction massive d’emplois et ce, devant des pouvoirs publics le plus souvent impuissants…

Et certains politiques d’exploiter ce désœuvrement, ce désespoir à des fins électorales…

Seule une prise de conscience au niveau mondial pourra éviter des soulèvements violents, une régulation d’un commerce international devenu fou, se défiant des normes sociales et environnementales.

Espérons que ce ne sera pas comme en matière d’écologie où les égoïsmes nationaux écrasent tout !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ambroisine - dans Société
commenter cet article

commentaires

Nadia Aouassi 18/04/2014 06:30

" On ne peut pas vivre dans une société ou règne la loi du plus fort ".
http://lamemejusticepourtous.unblog.fr

Ambroisine 18/04/2014 09:28

Merci pour votre message et pour le lien que je connaissais. oui, la même justice pour tous..